abonné

En gare, le consommateur pressé demeure exigeant

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

En gare, le consommateur pressé demeure exigeant

© © Gilles ROLLE/REA

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Néorestauration - édition Abonnés

Qu'il effectue un trajet professionnel ou un voyage en famille, le client en transit dans une gare souhaite trouver une offre élargie de restauration.

Selon la dernière étude 1 de Precepta, le commerce en zones de transit figure parmi les pôles d'activité les plus dynamiques en France. Un constat qui est le fruit notamment des différentes politiques menées par les acteurs du marché. Cette vivacité économique se retrouve dans les gares. Ces dernières bénéficient depuis juin 2003 du programme Gares en mouvement. Objectif de la démarche poursuivie par la SNCF et sa filiale A2C chargée de la commercialisation : faire des gares de véritables lieux de vie, d'échanges et de commerce. Tout naturellement, les concessionnaires de la restauration 2 - Elior, SSP et Autogrill - surfent sur cette vague positive en créant de nouvelles offres afin d'adapter leur prestation à l'évolution de la demande sur ces sites spécifiques. Si les concepts changent, c'est aussi pour s'adapter aux attentes des clients en gare. Des attentes qui sont loin d'être simples à combler puisqu'elles correspondent à des motivations différentes. Chacun pouvant successivement effectuer des trajets pour des motifs professionnels ou de loisirs. La population souhaite retrouver sur son trajet de nombreuses activités comme la restauration, la presse ou des services multiples. « Je ne suis pas du tout dans le même état d'esprit quand je me rends à un colloque pour le travail ou lors d'un voyage en famille. Dans le premier cas, j'optimise mon temps, et mon repas est très rapide, voire inexistant. Dans le second cas, je privilégie la détente et le plaisir partagés », indique Jean-Luc R., chef d'entreprise en Ile-de-France. Chaque projet de restauration doit répondre à plusieurs contraintes, à savoir la superficie disponible et le temps moyen dédié au repas. « Pour chaque site, nous appliquons une stratégie de préconisation des activités. En amont, nous recoupons différents éléments comme le motif de voyage et les flux de voyageurs afin d'élaborer une offre cible », précise François Cantinaud, responsable du pôle études chez A2C.

Fixer un public non[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Liste d’ingrédients simplifiée pour la panna cotta Galbani Professionale

Liste d’ingrédients simplifiée pour la panna cotta Galbani Professionale

Si le goût et la texture de sa préparation pour panna cota restent les mêmes, Galbani Professionale en a revu les ingrédients. Composée à 46 % de crème entière, avec un arôme vanille, elle est désormais sans additif ni...

13/10/2022 | Healthy
Jour teste l’afterwork dans 11 restaurants

Jour teste l’afterwork dans 11 restaurants

Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

Pour sa 1ère ouverture, Place to Eat prend le contrepied du péri-urbain

Quick teste le burger veggie dans ses 107 restaurants

Quick teste le burger veggie dans ses 107 restaurants