Elior: un premier semestre pénalisé par l'activité aéroport

La rédaction de Néorestauration
Tirés par l'activité concession et par l'international, les résultats du groupe de Robert Zolade et de Francis Markus sont lestés par les performances sur les aéroports.

Le groupe Elior a présenté aujourd'hui des résultats en phase avec ses prévisions. Le chiffre d'affaires s'est établi à 175,3 millions d'euros pour le premier semestre de l'exercice 2001/2002, clos le 31 mars, en hausse de 15,9 % comparé à l'exercice précédent.
Néanmoins, les performances du groupe en France sont restées relativement atones avec une croissance organique quasiment nulle. En effet, si la croissance interne s'est élevée à 2,9 % sur cette période, elle n'a été que de 1,1 % en France contre 6,8 % à l'international. Des résultats France qui ont été particulièrement lestés par la crise du transport aérien, sans laquelle la croissance interne s'affiche à 4,3 %. Le chiffre d'affaires de la restauration collective enregistre une hausse de 10 % à 834,8 millions d'euros et avec un résultat d'exploitation avant frais de siège en baisse de 7,4% à 52,6 millions d'euros alors que l'activité concession progresse quant à elle, de 30,9 % à 340,5 millions, tout comme son résultat d'exploitation (avant frais de siège) qui s'améliore de 32,7 % à 20,3 millions.
La priorité est désormais à l'amélioration de la marge d'exploitation, principalement en France. Celle-ci a en effet fléchi de 1,4 %, dont 0,6 % imputable à l'activité du transport aérien mais aussi à la forte hausse des matières premières. En revanche, à l'international, la marge d'exploitation a progressé, passant de 4,4  % à 5,2 % comparé à  l'exercice précédent. Côté résultat net part du groupe, après amortissement  des survaleurs, c'est une chute de 80 % à 2,2 millions d'euros contre 11 millions d'euros dégagés sur l'exercice précédent.
Le groupe a prévu une année 2001/2002 de consolidation et de redressement des marges, surtout dans l'Hexagone. Les co-présidents anticipent pour cet exercice une croissance du CA de l'ordre de 14 %, dont 4 % de croissance interne et un excédent brut d'exploitation  (EBITDA) en progression de 15 %. Ils ont également annoncé la signature de deux contrats d'envergure en restauration de concession : celui du terminal 2 E de l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle sur 10 ans (CA total : 140 millions d'euros) et celui de cinq aéoroports mexicains sur 8 ans (CA total de 40 millions). 

Nous vous recommandons

Blend développe une première franchise à Aix-en-Provence

Blend développe une première franchise à Aix-en-Provence

Le spécialiste du hamburger gourmet a choisi la ville universitaire des Bouches-du-Rhône pour lancer son concept de restaurant en franchise.Pour cette première ouverture en franchise, Blend s’installe sur un emplacement de choix, à...

Yext renforce son intégration avec Google pour prendre en charge les options à emporter et livraison des restaurants

Yext renforce son intégration avec Google pour prendre en charge les options à emporter et livraison des restaurants

Del Arte dévoile son nouveau concept hybride

Del Arte dévoile son nouveau concept hybride

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever