Elections de l'Umih : la possibilité d'un troisième homme

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Alors que se tenait la semaine dernière le directoire de l'Umih, des sources internes faisaient état d'un possible décalage des élections. Le président « intérimaire », tel qu'il se dénomme lui-même, André Daguin, souhaiterait en effet appuyer la candidature de Laurent Duc, par ailleurs président de l'Umih 69. Pour Jean Biron, vice-président du Conseil de Surveillance de l'Umih, chargé de l'organisation des élections, cette éventualité est inenvisageable : « il faudrait une décision émanant d'une assemblée générale extraordinaire pour valider une candidature supplémentaire. Nous sommes très attachés à nos statuts, d'ailleurs notre position lors des récents événements à l'Umih s'est bornée à constater ce qui se passait. Le Conseil de surveillance est un organe neutre. »  L'affaire opposant les deux parties de l'Umih passe en jugement devant le tribunal de grande instance de Paris le 9 février,  la décision devant être connue une dizaine de jours après. Une hypothèse est possible : si le tribunal venait à donner raison à Christine Pujol, et que la partie adverse fasse appel, et gagne en appel, alors de nouvelles élections seraient organisées, avec la possibilité pour d'autres candidats de se déclarer. Attendons la suite...

Nous vous recommandons

Sophie Lebreuilly réinvente l’expérience client en boulangerie

Sophie Lebreuilly réinvente l’expérience client en boulangerie

Avec un potentiel que ses dirigeants estiment à 500 points de vente en France, l’enseigne développe un modèle qui séduit tout particulièrement la province avec une offre multiple déployée dans des lieux conviviaux.« En province, il...

Quand le snacking fait son grand show

Quand le snacking fait son grand show

Yogurt Factory se fait une place au soleil

Yogurt Factory se fait une place au soleil

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Interview

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Plus d'articles