Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

El Rancho gagne sur les deux services

Paul Fedèle

Sujets relatifs :

, ,
El Rancho gagne sur les deux services

la pince à linge rouge Placée par le client sur le chevalet, elle informe le serveur que ce dernier est pressé. Le pictogramme est repris dans la carte pour les plats vite servis

© Photo s : DR

L'enseigne de restauration à thème a lancé avec succès deux cartes distinctes, l'une dédiée à des convives du déjeuner, pressés et attentifs aux prix, l'autre pour des clients du soir à la recherche de dépaysement. À la clé, un gain de couverts et une hausse du ticket moyen.

La chaîne de restauration tex-mex de Laurent Caraux peut se satisfaire du change- ment de cap adopté en fin d'année au niveau de sa carte de restaurant. La mise au point de supports clairement différenciés dans la présentation de l'offre pour le déjeuner et le dîner a permis à ce réseau de 21 établissements El Rancho, de gagner en moyenne sept couverts par jour et d'accroître son ticket moyen/jour.

La recette découle d'une étude qualitative et quantitative menée avec SAD Marking tant sur la clientèle de la marque que sur des non-clients. Soit au total 2 500 personnes interrogées. Histoire de connaître les forces de l'enseigne, ses faiblesses, la perception du concept, de la nourriture et de la qualité et d'entrevoir les pistes d'évolution. « Cette réflexion très constructive nous a encouragés dans notre positionnement tout en nous engageant même à forcer le trait sur notre identité mexicaine, gage de dépaysement et de voyage », explique Hubert Lansac, directeur général d'El Rancho. Un sondage qui a surtout confirmé une forte dichotomie entre les attentes du déjeuner et du soir. En effet, alors que la dernière enquête réalisée en 2001 fixait le temps de repas souhaité à une heure environ à midi, celle de 2006 a exprimé très clairement la volonté de déjeuner en moins de 45 minutes Avec, en sus, une attente plus marquée sur le prix et sur la lisibilité de la carte pour accélérer la lecture et la prise de commande.

A contrario, le client du soir, qui a moins l'oeil sur sa montre, est quant à lui en recherche d'un moment[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Christian Le Squer orchestre la carte d'Etc...

Christian Le Squer orchestre la carte d'Etc...

En créant le restaurant Etc..., bistrot chic à la parisienne, le groupe Épicure, propriétaire du Pavillon Ledoyen, à Paris, a voulu surprendre ses clients et... les médias. Le Pavillon Ledoyen est[…]

Forme et équilibre aux menus séminaires du novotel

Forme et équilibre aux menus séminaires du novotel

Le Grand Pan prône les viandes basques

Le Grand Pan prône les viandes basques

Le Buerehiesel ne renie pas ses étoiles

Le Buerehiesel ne renie pas ses étoiles

Plus d'articles