Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Edition du guide de la tarification de la pause méridienne

Sujets relatifs :

Edition du guide de la tarification de la pause méridienne

En partenariat avec l'Association Nationale des Directeurs de l'Education des villes de France (l'ANDEV) et la Ligue de l'Enseignement, AGORES et les deux associations partenaires, ont édité un "Guide de la Tarification de la Pause méridienne" à destination des responsables de la restauration et de l'enseignement, et des élus.

Ce Guide, bien que protégé par les droits du COPYRIGHT est à diffuser largement dans les collectivités pour une utilisation sans modération. AGORES éditera prochainement ce Guide au format papier pour l'ensemble de ses adhérents
Faire évoluer une situation existante pour mettre en œuvre une (nouvelle) politique tarifaire est une démarche exigeante, car ses conséquences auprès de la population peuvent ne pas être neutres. Aux aspects techniques s'ajoutent les justifications politiques des décisions qui seront prises. C'est pourquoi, avant d'entamer une telle démarche, il est indispensable de mener une réflexion en amont.

Tout d'abord, il est important de s'interroger sur les raisons qui conduisent à entamer le processus de révision de la politique tarifaire.
Pourquoi une telle volonté ? Afin de répondre à ce préalable, un état des lieux permet d'éclaircir la situation, de savoir d'où l’on part. Les éléments déclencheurs de cette décision devront apparaître dans cet état des lieux. Ainsi, à partir d'une « photo de départ » des tarifs existants, qui sera révélatrice d'une situation à faire évoluer (multiplicité des tarifs de la collectivité, méthode de calcul à revoir...), des projections pourront être réalisées avec d'autres modes de calculs.

Par ailleurs, les orientations politiques de la réforme tarifaire devront se dégager rapidement dans le cours de la démarche. Les élus devront répondre à la question « pourquoi une nouvelle tarification ?». Leurs réponses induiront des propositions spécifiques. La tarification est-elle à envisager comme une traduction concrète d'une politique à caractère « social » (au sens large), quels en sont les enjeux sociaux pour la famille, quels en sont les enjeux pour les enfants (éducatifs, alimentaires, sociaux), quels en sont les enjeux et les impacts pour la collectivité (locaux, organisationnels, logistiques, financiers) ?

Enfin, il faudra éclaircir les objectifs recherchés par la nouvelle politique tarifaire, trouver le bon curseur entre une politique sociale et une politique économique liée à des contraintes financières.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Elior mise sur le réutilisable pour passer au zéro déchet

Elior mise sur le réutilisable pour passer au zéro déchet

Pour accompagner la suppression progressive des plastiques à usage unique et accélérer sa politique zéro déchet dans ses restaurants, Elior s’associe à Uzaje et met en place un projet pilote[…]

Signature du Pacte Alimentaire Nouvelle-Aquitaine

Signature du Pacte Alimentaire Nouvelle-Aquitaine

23 des 24 collèges publics de l’Ardèche s’engagent dans une action pilote de transition écologique

23 des 24 collèges publics de l’Ardèche s’engagent dans une action pilote de transition écologique

Lancement du label national « anti-gaspillage alimentaire »

Lancement du label national « anti-gaspillage alimentaire »

Plus d'articles