Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

ECOCERT : un référentiel destiné à la restauration collective bio

Sujets relatifs :

Ecocert lance son nouveau référentiel « En cuisine », le tout premier cahier des charges français dédié à la restauration collective bio. Ecocert met l’accent sur une démarche globale et cohérente, en imposant des critères non seulement au contenu de l’assiette, mais aussi à l’établissement.

En 2013, Ecocert s’engage aux côtés des professionnels qui oeuvrent à l’introduction des  produits biologiques et locaux en restauration collective, en leur proposant un nouvel  outil de valorisation. Le référentiel valorise les efforts déjà entrepris, encourage de  nouvelles initiatives et apporte des garanties sur le fonctionnement global du restaurant.

 

L’objectif est de garantir l’utilisation de produits biologiques et locaux, la qualité et l’équilibre nutritionnel des menus, la gestion environnementale du site, une information claire sur les prestations, les démarches engagées et le niveau de labellisation.

 

Les établissements concernés sont:  les restaurants des établissements d’enseignement (école, collège, lycée, université), des administrations ou entreprises à caractère sanitaire et social, et de toute structure d’accueil (EHPAD, crèches, centres de vacances…).

 

 Des critères exigeants sur 4 domaines d’intervention

 

* BIO : Le développement de l’approvisionnement bio est un impératif : le restaurant doit proposer toute l’année un choix varié de produits issus de l’agriculture biologique, pour un impact réduit des pesticides dans l’assiette.

 

* BIO ET LOCAL : Les filières courtes doivent être privilégiées, afin de réduire l’empreinte carbone et pour créer un lien social avec les producteurs bio les plus proches.

 

* SAIN : Le respect de l’équilibre nutritionnel, la diversité alimentaire et la valorisation du « fait maison » font partie des exigences du référentiel, tout comme la limitation des additifs, la traçabilité des produits, et la clarté de l’information pour une éducation alimentaire des équipes, des convives, et particulièrement des enfants.

 

* DURABLE : Des mesures concrètes doivent être mises en place pour réduire le gaspillage alimentaire et améliorer la gestion des déchets. L’objectif à terme est d’appliquer une politique environnementale à l’ensemble du restaurant (eau, énergie, détergents, emballages, vaisselle…).

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Frank Lacroix nommé Président directeur général d’Elior Services

Frank Lacroix nommé Président directeur général d’Elior Services

Elior Group annonce la nomination de Frank Lacroix au poste de Président directeur général d’Elior Services à compter du 31 mai. Il succède ainsi à Gilles Rafin qui prendra sa retraite après[…]

Compass Group France passe en mode cuisine connectée avec Popote

Compass Group France passe en mode cuisine connectée avec Popote

Du toit au restaurant d’entreprise : Arpège inaugure son premier potager en circuit ultra court

Du toit au restaurant d’entreprise : Arpège inaugure son premier potager en circuit ultra court

 Newrest consolide son positionnement dans l’écosystème foodtech

Newrest consolide son positionnement dans l’écosystème foodtech

Plus d'articles