Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Eats Thyme : le restaurant-épicerie libanais signé Carla Rebeiz

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Eats Thyme : le restaurant-épicerie libanais signé Carla Rebeiz

A la fois restaurant et épicerie, Eats Thyme réalise le rêve de Carla Rebeiz de créer une nouvelle enseigne entièrement dédiée à la cuisine libanaise, mais retwistée. L’ouverture de la première adresse à Paris, à deux pas de la Place des Victoires, marque le début d’une belle aventure, très loin du déjà vu et surtout des idées reçues Eats Thyme.

  Il était temps en effet pour l’art de vivre à la libanaise de plonger dans la modernité, sans rien perdre de tout ce qui fait son charme irrésistible.

                                                                           

IT’S TIME…

Persuadée que la cuisine libanaise a le potentiel pour séduire les amateurs de saveurs à la fois gourmandes et healthy, à Paris comme à Los Angeles, à Londres comme à Rio, Carla se consacre depuis 2 ans au lancement de son projet.

 

Avec un nouveau positionnement et un rapport qualité/prix/créativité unique, Eats Thyme hérite de ses années d’expérience à parcourir le monde et ses restaurants.
 

LIEU DE VIE ET DE GOURMANDISE

 

Authentique mais moderne, classique mais surprenant, Eats Thyme porte une nouvelle vision de la cuisine libanaise, mais aussi de l’incroyable énergie de ce pays, qui semble capable de tout surmonter, quoi qu’il arrive. Avec ses produits de qualité irréprochable et son décor épuré élégant, Eats Thyme incarne cette joyeuse dolce vita typiquement libanaise, merveilleusement communicative et tellement réconfortante. L’enthousiasme chaleureux d’Eats Thyme arrive pile au bon moment.

 

POUR RÉGALER TOUT LE MONDE AVEC LA VRAIE CUISINE LIBANAISE

 

Ensoleillée, exubérante, métissée, la cuisine libanaise mélange avec délices des influences venues de tout le bassin méditerranéen et même de bien plus loin. Tout le monde croit la connaître et pourtant. La vraie cuisine libanaise familiale reste méconnue, faisant naturellement la part belle aux légumes et aux céréales avec des plats végétariens traditionnels, exaltant les herbes et les épices, comme le Zaatar et le sumac et cette fameuse Mann’oushe cuite au four. Chez Eats Thyme, il est avant tout question d’expérience de table et de goûts.

 

 

Totalement calé sur les rythmes de vie contemporains, Eats Thyme laisse chacun libre de se régaler à tout heure de 8 h 30 à 23 h, 7 jours sur 7, selon ses envies : sur place, à emporter ou en livraison. Les fous de très bonne viande comme les végétariens convaincus peuvent se régaler à la même table, du petit déjeuner au dîner. Tous les goûts sont dans la cuisine libanaise, inclusive par excellence : la Mann’oushe, fameuse galette de blé bio fourrée, déclinée dans de multiples versions, les mezzés revisités, de la labné au zaatar, au Fattoush agrémenté de sumac, les plats du jour complets, salades bowls, soupes, desserts, ice tea et limonade maison, thés et café blanc à la fleur d’oranger…Tous les produits ont été rigoureusement sélectionnés auprès de petits producteurs du bassin méditerranéen. Le corner épicerie permet aussi d’emporter chez soi les meilleurs ingrédients pour cuisiner libanais à la maison

 

EATS THYME: 44 rue Coquillière 75001 PARIS

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Quelle situation à la réouverture des restaurants, et quelles pratiques pour capter l’intérêt des consommateurs ?

Quelle situation à la réouverture des restaurants, et quelles pratiques pour capter l’intérêt des consommateurs ?

Comment les consommateurs vont-ils faire évoluer leurs habitudes une fois les points de vente rouverts ? La question est dans les esprits de nombreux professionnels, et CHD Expert, conjointement à la solution digitale All Eat[…]

Pendant le confinement, Loutsa rencontre des chefs autour d’une torréfaction et prévoit de nouvelles ouvertures

Pendant le confinement, Loutsa rencontre des chefs autour d’une torréfaction et prévoit de nouvelles ouvertures

Pour Thierry Veil, co-fondateur de Bagelstein, "Il faut regagner en performances sur la VAE"

Pour Thierry Veil, co-fondateur de Bagelstein, "Il faut regagner en performances sur la VAE"

Les Français et les restaurants : un retour progressif et sous conditions est à prévoir, selon NielsenIQ

Les Français et les restaurants : un retour progressif et sous conditions est à prévoir, selon NielsenIQ

Plus d'articles