Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Eat Me, « cool food » à petits prix

par gira sic conseil, www.gira-sic-conseil.fr

Sujets relatifs :

, ,
Eat Me, « cool food » à petits prix

© Photos : Henri Perrot et DR

Une restauration rapide, à la fois légère et équilibrée, source d'énergie et de satiété durable : c'est ce que promet Eat Me. Gira Sic Conseil a répondu à l'appel.

« Les promesses ne sont pas tenues »

 

Il était une fois, un restaurant qui nous voulait du bien : Eat Me. Un nom qui se retient, un brin provocateur, pour un lieu éthéré, presque minimaliste. Alors, est-ce encore une fantaisie marquetée pour les beaux yeux des « bobos » et « pseudo-intellos » du quartier Montorgueil en mal de nouveauté ? Ou bien avons-nous rencontré un vrai concept révolutionnaire et une autre façon de manger ?

 

Si l'idée de bien manger est l'obsession du consommateur moderne, ce concept n'y répond toujours pas, car les promesses ne sont pas tenues. En effet, « cette fleur de tilleul » au design très moderne n'est pas à la hauteur de concepts similaires, bien installés dans la place parisienne (Cojean, Jour, Trendy's...). Car, si les fruits et légumes sont frais, la qualité intrinsèque des plats chauds, des sandwichs et des entremets, est plus que décevante. L'offre diététique ou light, se révèle mal préparée et manque de goût (crevettes surgelées, confit d'agneau douceâtre, entremets de mangue acide). En plus du service quasi inexistant, la masse d'informations, parsemées ça et là, déstabilise le nouveau client, car les explications du concept sont confuses. Trente minutes, ont été nécessaires pour passer commande et consommer des mets en « bocaux », façon grand-mère. Gira Sic Conseil reste dubitatif par cet endroit qui a des odeurs de cantine d'antan. La « cool food » a donc encore quelques progrès à faire.

 

Le principe

  • Un concept parisien au design très soigné faisant appel à deux chefs réputés et à un nutritionniste
  • Une cible de clientèle « bobo », à majorité féminine
  • Des propositions à connotations énergétiques et saines
  • Des préparations réalisées sur place à partir de produits frais

 

L'ambiance

 

 

Le mobilier des années 70 se marie au cadre résolument design du lieu. Dans le hall, un lustre François Azambourg tourbillonne au-dessus du comptoir. Contre les baies vitrées, des balançoires soutenues par d'immenses cordes d'acier font office de chaises. Chacun choisit son ambiance au gré de ses envies : de la table d'hôtes au coin banquette cosy pour une ambiance plus intime, renforcée par des luminaires fondus dans le décor. Les salles sont réparties sur deux niveaux avec terrasse. Les murs, quant à eux, entremêlent les couleurs « tilleul et corail » rehaussées par le sol en chêne verni.

 

Les origines

 

 

En 2005, Eat Me a vu le jour entre Montorgueil et Sentier, d'après une idée de Valérie Bagros, cofondatrice des agences de communication Kenya. Quant au design, il est signé par l'agence Idoine. Il s'agit de l'un des petits derniers de la lignée des restaurants proposant une nouvelle façon de manger à une clientèle de plus en plus pressée et exigeante. La notion du bien-manger se décline dans les menus « équilibre » ou « light », concoctés par Didier Oudill et Edgar Duhr, les deux chefs du Dauphin (Paris Ier), appartenant à ce nouveau mouvement anti-fast-food, appelé « la cool food ». Cet engagement est soutenu par Pierre Azam, nutritionniste endocrinologue qui a fait le voeu pieu de soigner la forme et supprimer la sensation de faim à travers des menus énergétiques et sains.

L'emplacement

 

Situé au coeur du quartier Montorgueil, véritable passage obligé du « bobo » ou autre « pseudo-intellectuel » parisien, l'accès au restaurant est aisé (par les Halles). Eat Me bénéficie de la clientèle d'affaires (en semaine), des habitants aisés et du flux continu et régulier de touristes. 38, rue Léopold-Bellan, Paris IIe

 

Les produits et les prix

 

 

  • Menu sandwich à 9,20 €
  • Menu light à 12,40 €
  • Menu salade à 12,50 €
  • Menu chaud à 12,80 €
  • Quelques exemples : - Salade d'endives et de poires à la réglisse` - Marinade de poulet au citron et herbes fraîches - Mousse à la mangue et son coulis

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Polichinelle invente le buffet version cuisine légumière gourmande

Polichinelle invente le buffet version cuisine légumière gourmande

Pourquoi les buffets sont-ils si rarement satisfaisants ? Ou trop chers ? Alors même que le principe du buffet devrait être une formidable promesse de rapidité et de convivialité. Pourquoi les tables officiellement[…]

12/11/2021 | Les tendancesrestaurant
 Le nouveau visage du restaurant Tsé Yang

Le nouveau visage du restaurant Tsé Yang

Nouveau logo, nouveau concept, offre repensée, Del Arte se repositionne

Nouveau logo, nouveau concept, offre repensée, Del Arte se repositionne

 Blitz Society: 1er bar à échecs parisien vient d’ouvrir ses portes

Blitz Society: 1er bar à échecs parisien vient d’ouvrir ses portes

Plus d'articles