Du partage au digital, des attentes spécifiques

Du partage au digital, des attentes spécifiques

© Stillkost/Fotolia

Si les millennials se retrouvent dans des aspirations partagées par le reste de la population, ils sont aussi particulièrement demandeurs sur le rapport qualité-prix, les offres à partager et les relais digitaux. Décryptage.

Et si le secteur de la restauration était l'un des mieux pourvus pour répondre aux attentes des millennials ? À bien y regarder, « l'expérience », recherchée par les marques, va de pair avec l'acte de manger ; le plaisir et la santé, valeurs cardinales des 15-34 ans, trouvent par l'assiette un véhicule de choix ; le produit, par l'histoire qu'il raconte sur son terroir, est un repère pour une génération « en quête de sens »... Le potentiel est là.

Mais en tirer le meilleur parti n'ira pas sans adaptation. Avec une première équation à résoudre : « Chez les millennials, le prix et la qualité ne sont plus aussi liés qu'avant, décrypte Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d'OpinionWay. On constate deux choses : d'abord, l'intérêt pour la qualité du produit avant sa transformation est plus fort chez les jeunes adultes (70 %) que pour la moyenne des Français (60 %). Ensuite, cette attente influe peu sur ce qu'ils sont prêts à payer. Une étude réalisée pour l'Umih en 2013 montrait que 27 % d'entre eux acceptaient un surcoût pour le fait-maison ( 34 % pour le reste des personnes interrogées). »

Plus exigeants sur le rapport qualité-prix que leurs aînés, les millennials en partagent certaines des attentes, comme le montre une récente étude de Food Service Vision : « On les retrouve sur le local, la transparence sur les produits et les apports caloriques, le renouvellement de l'offre, les boissons moins sucrées... Mais à y regarder de plus près, on note quelques spécificités sur l'offre et les services », précise François Blouin, fondateur du cabinet de conseil et d'études. Parmi celles-ci, des horaires d'ouvertures élargis (+ 5 % par rapport aux plus de 35 ans), des offres à partager (+ 8 %), des nouveautés sur les boissons (+ 12 %).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

D-Vine, la Wine-Tech nantaise spécialiste du vin au verre, dévoile son baromètre annuel sur la consommation de vin en France pour l’année 2021. Tout comme 2020, l’année 2021 a été profondément marquée par la pandémie. Elle a...

04/05/2022 | Vin
La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

La tendance veggie ne connaît pas la crise

La tendance veggie ne connaît pas la crise

Plus d'articles