Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Du Charolais dans les restaurants Sogeres

Paul Fedele
En proposant dorénavant à l'ensemble de ses clients et prospects une viande charolaise, Sogeres a permis à de nombreuses municipalités, de réintroduire le bœuf aux menus.

Pour répondre aux préoccupations des municipalités et des établissements scolaires qui souhaitaient « des mesures concrètes et rassurantes », après la crise de l'ESB, Sogeres avait engagé en 2001 une large consultation auprès de ses clients et des ses fournisseurs pour diagnostiquer les attentes et les possibilités de chacun. C'est à l'occasion du Salon de l'Agriculture 2002 que la société de restauration collective a renforcé son action avec la signature de son cahier des charges, sur le boeuf charolais, par tous les intervenants de la filière.  A travers ce cahier des charges, Sogeres et ses fournisseurs s'engagent sur une origine de Bourgogne, des critères de qualité précis, des conditions d'élevage, une sélection des approvisionnements, des contrôles de l'alimentation et de l'usage des antibiotiques... 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Les fournisseurs du hors-domicile réagissent à l’annonce de la réouverture des salles

Les fournisseurs du hors-domicile réagissent à l’annonce de la réouverture des salles

  Suite aux annonces d’Edouard Philippe, et notamment la réouverture au public des salles en zone verte dès le ce 2 juin, seules les terrasses pouvant être utilisées en Île-de-France, le Geco Food[…]

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Plus d'articles