Droit d'alerte

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Droit d'alerte

Raw meat steaks with spices on the black cutting board.

© Valentyn Volkov/Fotolia

En France, le parcours des animaux est balisé de l'élevage à l'abattage : protection des animaux dans les élevages (directive européenne du 20 juillet 1998) ; transport (règlement du conseil européen du 22 décembre 2004) ; mise à mort (règlement du 24 septembre 2009). « Interbev et les fédérations d'abattage ont mis en place un guide de bonnes pratiques pour préparer l'entrée en vigueur du règlement de 2009 », rappelle le directeur général, Marc Pagès, de l'association interprofessionnelle. Appliqué le 1er janvier 2013, le texte prévoit la présence d'un responsable de la protection animale dans tout abattoir de plus de 1 000 unités de gros bétail. Désigné par l'exploitant, il « est en mesure d'exiger que le personnel de l'abattoir prenne les mesures correctives nécessaires » pour assurer le traitement correct des bêtes.

« En plus du rôle d'encadrement, ce salarié dispose d'un vrai rôle d'alerte », souligne Marc Pagès. Pour éviter que des cas de maltraitance ne se renouvellent, le ministre de l'Agriculture veut accorder une protection à ces salariés, qui pourra aller jusqu'à leur donner le statut de lanceur d'alerte. « Pourquoi pas ? Mais faisons déjà appliquer le guide de bonnes pratiques, ce qu'une grande majorité des abattoirs a déjà fait », répond le représentant d'Interbev.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Interdiction des dénominations carnées pour les produits à base de protéines végétales : le décret est paru

Interdiction des dénominations carnées pour les produits à base de protéines végétales : le décret est paru

Fini les mots steaks, filets, saucisses pour désigner des produits à base de protéines végétales… Le décret d’application qui interdit l’utilisation de ces dénominations animales pour promouvoir ou commercialiser des protéines...

30/06/2022 | VégétalRéglementation
Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Traiteur de Paris lance sa Tatin aux pommes

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

Boucles de réemploi : Eternity Systems et PSE s’associent

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

« Nous espérons amener une centaine de clients réguliers sur notre offre BtoB », explique Sylvain Greiner, d’Eataly Paris

Plus d'articles