DPI reprend la marque Jean Ducourtieux

Patricia Cecconello

Sujets relatifs :

,
La société Lu France s'apprête à céder l'activité Jean Ducourtieux à la société DPI, dirigée par Alain Téot.
La filiale du groupe Danone a présenté, lors du comité d'établissement extraordinaire, le 16 mai, un projet de reprise de l'activité Jean Ducourtieux, par la société DPI, dirigée par Alain Téot.

Cette cession fait suite à la politique de rationalisation des activités du groupe, après la fermeture, en 2004, de ses usines de biscuits de Calais et d'Evry et le licenciement de 816 salariés.

Jean-Philippe Paré, directeur général de Lu France, a précisé dans un communiqué " Nous avons choisi Alain Téot pour son expérience de d'entrepreneur et de développeur, sa connaissance du réseau de la restauration hors foyer et pour la qualité de son projet industriel".

Le projet industriel de ce dernier repose sur trois axes de croissance : l'élargissement de la gamme de produits fabriqués, le développement des ventes à l'export et le renforcement des parts de marché dans la restauration hors foyer, notamment auprès des brasseries, cafetiers et indépendants.

La marque Jean Ducourtieux continuera à être distribuée par le GIE Club Restauration tandis que Lu France maintiendra au minimum pendant trois ans la production des biscuits de la marque (Palmito et Sirtaki) au sein de l'usine de Champagnac.

Alain Téot a créé et développé la filiale française de Brake France, après avoir occupé des postes opérationnels chez Eurest et au sein de la Compagnie de Wagons-Lits.

Jean Ducourtieux, leader français des prêts à garnir sur le marché de la RHD, avec 60 % de part de marché, a réalisé, en 2005, 28,9 M€. Le site de Champagnac emploie 230 salariés pour une production de 7 300 tonnes par an et développe une expertise dans les prêts-à-garnir et les pâtes feuilletées.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Bien moins connu et distribué que son concurrent d’Aoste, le jambon San Daniele AOP entend renforcer ses positions en France, son deuxième marché à l’export, en séduisant les chefs cuisiniers de l’Hexagone.Dégustations à...

30/11/2022 |
Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels

Les pommes Pink Lady creusent le sillon durable

Les pommes Pink Lady creusent le sillon durable

Plus d'articles