Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Douste-Blazy fixe des objectifs nutritionnels à l'école

La rédaction de Néorestauration
Le ministre de la Santé veut généraliser l'éducation nutritionnelle, limiter la collation matinale et stopper la distribution de produits sucrés, gras ou salés. Il annonce la signature d'une charte avec les maires.

Philippe Douste-Blazy, ministre de la Santé publique et de la Protection sociale, a déclaré le 5 octobre sur France 2 qu'il comptait signer une charte avec les maires de France pour augmenter de 20 % la consommation des fruits et des légumes dans les cantines scolaires. Lors de l'émission télévisée France Europe Express, le ministre a également fait allusion aux distributeurs automatiques dans les écoles, ses propos accréditant la thèse d'une interdiction totale.

Sur l'avenir de cette DA, toutes les interrogations ne sont pas pour autant levées. En effet, le ministre avait déclaré le 16 septembre dernier lors d'une conférence de presse, qu'il inciterait, avec son collègue de l'Education nationale, « à l'arrêt de la distribution payante dans les écoles de produits sucrés, gras ou salés, qui favorisent le grignotage, et ce dès cette année ». Philippe Douste-Blazy ne disait donc aucun mot de la distribution automatique des produits d'un intérêt nutritionnel avéré. En l'état de la loi d'août 2004 sur la politique de santé publique, ces produits sont eux aussi, de facto, interdits de DA.

L'arrêt de cette distribution de produits sucrés, gras ou salés, qui est recommandé par l'Afssa, figure parmi les trois objectifs nutritionnels que le ministre fixe aux établissements scolaires. Ils feront l'objet d'instructions envoyées dans les prochaines semaines. Celles-ci inviteront à une « limitation de la collation matinale au strict nécessaire, comme le recommande les experts de l'Afssa, en ne la distribuant qu'aux enfants en ayant réellement besoin ». Par ailleurs, il sera demandé aux écoles « de généraliser l'éducation nutritionnelle, tant par le biais de l'enseignement que de la restauration scolaire », les expériences des communes de Fleurbaix-Laventie et d'établissements de la banlieue de Lille, à Haubourdin, étant citées en exemple.

jfvuillerme@neorestauration.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Lors du 57e congrès annuel des MOF, qui se déroulait à Rennes entre le 25 et le 27 juin, Louis Le Duff a invité les meilleurs ouvriers de France chez Bridor.  Selon Louis Le Duff : «  Meilleur Ouvrier de France, MOF, trois lettres pour[…]

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles