Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Doublé gourmand au Hy att Madeleine

Patricia Cecconello

Sujets relatifs :

,
Doublé gourmand au Hy att Madeleine

©

La Chinoiserie et Café M, les deux restaurants de l'hôtel Hyatt Madeleine, font carte commune midi et soir. Le chef Nicolas Sale a mis en musique une partition d'automne savoureuse pour séduire une clientèle d'affaires et de loisirs.

oncilier les standards de la chaîne Hyatt tout en offrant à la clientèle une cuisine créative et gourmande, dotée d'une véritable identité gastronomique, tel est le parti pris de cette carte d'automne. Elle reflète le travail conduit depuis plus d'un an par Nicolas Sale, chef de cuisine, sur les deux restaurants de l'hôtel Hyatt Madeleine, afin de faire évoluer l'offre en qualité et en régularité.

Car La Chinoiserie et le Café M partagent une seule et même carte qui a la particularité de fonctionner telle une carte classique en soirée et comme un menu-carte à l'heure du déjeuner, avec deux formules : l'une à 44 E comprenant entrée et plat ou plat et dessert ; l'autre à 48 E avec entrée, plat et dessert.

les classiques de la chaîne et des créations originales

Ce dispositif répond ainsi aux exigences de la clientèle d'affaires, qui représente l'essentiel de la fréquentation à midi, tout en satisfaisant les attentes de la clientèle de loisirs. Il permet aussi à la brigade (douze personnes) d'assurer des services rapides tout en maintenant une qualité constante dans l'exécution des plats.

« Avec une capacité de 40 places assises sur La Chinoiserie et le Café M, nous servons en moyenne 80 couverts au déjeuner avec des pointes à 95 couverts les mardi, mercredi et jeudi , précise Nicolas Sale. En revanche, l'affluence est moins soutenue le soir car le quartier souffre d'un manque d'animation. Par ailleurs, si la clientèle internationale de l'hôtel fait appel au room-service, elle opte plus volontiers pour les restaurants en vogue de la capitale et les étoilés. Nous espérons toutefois que les efforts accomplis porteront leurs fruits et que, à terme, nos restaurants s'affirmeront comme des lieux de sortie en fin de journée.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Christian Le Squer orchestre la carte d'Etc...

Christian Le Squer orchestre la carte d'Etc...

En créant le restaurant Etc..., bistrot chic à la parisienne, le groupe Épicure, propriétaire du Pavillon Ledoyen, à Paris, a voulu surprendre ses clients et... les médias. Le Pavillon Ledoyen est[…]

Forme et équilibre aux menus séminaires du novotel

Forme et équilibre aux menus séminaires du novotel

Le Grand Pan prône les viandes basques

Le Grand Pan prône les viandes basques

Le Buerehiesel ne renie pas ses étoiles

Le Buerehiesel ne renie pas ses étoiles

Plus d'articles