informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

[DOSSIER] Les marchés couverts : complexes à reproduire dans l'hexagone

Publié le par

| | |

[DOSSIER] Les marchés couverts : complexes à reproduire dans l'hexagone

Markthal Rotterdam, MVRDV architecten

© © Daria Scagliola & Stijn Brakkee

Combinant marché au sac et restauration sur le pouce, les premiers marchés couverts à l'espagnole apparaissent en France. S'ils sont en phase avec les attentes d'une restauration rapide plus conviviale et rapprochée du produit brut, ils restent complexes à reproduire dans l'Hexagone.

Une épicerie corse, une épicerie espagnole, une fromagerie, un écailler, une rôtisserie et un coffee shop... C'est dans l'ancienne boutique d'un fleuriste, au coeur du quartier d'Endoume, à Marseille, que le marché Saint-Victor a ouvert début 2015. Un marché couvert sur 220 m² où une clientèle de proximité vient trouver une offre complémentaire aux commerces alentours, mais aussi y faire une pause-café autour des mange-debout, ou un afterwork version ibérique, avec sa planche à partager et ses tapas.

 

À l'origine du projet, Jérémy Depieds : « J'ai vécu à Madrid et j'ai voulu retrouver l'ambiance particulière des halles alimentaires, comme celle du marché San Miguel, explique le restaurateur, aux manettes avec son associé de l'épicerie espagnole. L'idée, au départ, était d'y faire cohabiter des métiers différents pour que ce soit un lieu qui s'anime avec des moments de consommation variés au cours de la journée. Mais à l'usage, il penche davantage du côté de la restauration.

 

En fin d'après-midi, on vient s'y retrouver entre amis, entre voisins, d'abord pour y manger, puis on y fait éventuellement quelques courses, surtout le week-end. C'est très différent des Docks, plus équilibrés entre marché au sac et restauration. » Car à Marseille, ce ne sont pas un, mais deux marchés couverts qui ont ouvert coup sur coup. De l'autre côté du Vieux-Port, dans un secteur où le centre-ville s'étire depuis vingt ans sur les anciennes installations portuaires, c'est cette fois le marché des Docks, 12 corners sur 600 m², qui fonctionne depuis fin 2015, intégré à un mail commercial flambant neuf...

 

ROTTERDAM A SA « CHAPELLE SIXTINE DE LA NOURRITURE »

Avec 6 millions de visiteurs huit mois après son ouverture, l'un des sites les plus visités des Pays-Bas en 2015 a été un marché couvert ! Conçu par l'agence hollandaise MVRDV, le Markthal de Rotterdam se loge sous l'imposante arche formée par les 228 logements du bâtiment, aux côtés de restaurants, d'un parking de 1 200 places et d'un supermarché en souterrain. Enrobés par une immense fresque florale, fruitière et animalière, 96 corners de 20 m² en moyenne y développent une offre de produits frais, en marché au sac et en restauration rapide, en complément des 20 restaurants du bâtiment : snacking, sucrés, rôtisserie, bars à fruits et smoothies, sushis, coffee shops... Un équipement ouvert en continu jusqu'à 20 heures, accueillant un espace d'animation servant de laboratoire culinaire, de cours de cuisine, de podium...

 

À BARCELONE, EL MERCAT MISE SUR LE SOURCING

Ville des marchés par excellence, Barcelone en compte un de plus depuis fin 2014 avec El Mercat, aménagé dans la galerie du centre commercial des Gloriès, tout près de la tour Agbar. Sa particularité : ce marché couvert est la première déclinaison du concept Fresh d'Unibail-Rodamco, qui pourrait être dupliqué dans d'autres grandes villes européennes. Son principe, basé sur le « Eat and buy », s'organise autour d'une place centrale, lieu d'animations quotidiennes, de dégustations et de cours de cuisine, qui donne accès aux 750 places d'une restauration assise, rapide, et couplée à un supermarché bio et une épicerie fine. 11 restaurants et 9 kiosques, auxquels s'ajoutent des pop-up saisonniers, forment l'offre, peu abondante, mais qualitative, un travail important de sourcing ayant été réalisé auprès des artisans, pour la plupart catalans. Chaque commerçant est accompagné pour que son espace expose le produit brut, mette en scène sa transformation, et le propose en dégustation, à emporter en vitrine, ou à consommer sur place.

Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

02 avril 2019

Restauration & Santé

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus