Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Doper son activité grâce aux portails de livraison

JEAN-MICHEL DEHAIS

Sujets relatifs :

, ,
Doper son activité grâce aux portails de livraison

© Photos DR

Pour compenser une fréquentation de clientèle irrégulière, certains restaurants indépendants ont recours à internet. Encore faut-il faire le bon choix face à des portails de livraison qui se multiplient.


Livrer des plats sans dépenser trop en publicité et en logistique, c'est possible grâce aux nombreux portails spécialisés présents sur la toile. Depuis une dizaine d'années, plusieurs opérateurs proposent aux internautes jusqu'à vingt types de restauration livrée à domicile en liaison chaude. Les adresses qui y figurent sont généralement celles de restaurants indépendants qui, grâce au e-commerce, profitent d'une nouvelle source de revenus. Une diversification qui arrive à point nommé alors que la fréquentation se fait irrégulière.

Le créateur d'Alloresto, Sébastien Forest, avoue avoir multiplié son volume d'affaires par huit en quatre ans, après des débuts difficiles. « Aujourd'hui, le principal problème est de gérer la croissance », assure-t-il. Créé il y a dix ans, Chrono Resto, autre pionnier, avait presque obtenu une couverture nationale avant de se restructurer et de se replier à Paris, Lyon et Marseille avec une offre de 500 restaurants. Relancé depuis deux ans, il dépasse désormais les attentes de ses responsables, qui envisagent à nouveau un redéploiement national.

TOUT DOIT ÊTRE SÉCURISÉ

Ces deux portails sont des apporteurs d'affaires. Ils ne se préoccupent pas de la logistique de la livraison et sont donc en mesure de présenter une offre de restaurants très vaste. À chaque établissement d'assurer ensuite sa livraison, seul ou avec des spécialistes. D'autres, plus marginaux, fédèrent des établissements sur un thème commun. Cette démarche est courante dans le secteur de la pizza. L'idée peut être séduisante, mais ces sites manquent parfois d'efficacité. Or, tout doit être sécurisé, de la livraison au paiement, car à la première déconvenue ou dès qu'il sent poindre la méfiance, l'internaute n'hésite pas à lâcher son clavier. La possibilité de payer en ligne est donc un atout des plus appréciables. Sur certains sites, les clients peuvent même créer des comptes. Alloresto réserve cette possibilité à la clientèle des entreprises, ce qui représente 5% de l'activité de son site.

Mais le plus dur reste à faire : livrer le client. Si l'on souhaite avoir affaire à un seul interlocuteur, il faut s'adresser à des portails qui prennent aussi en main cette responsabilité. Resto In, Chaud Devant ou Chef en Ville assurent la logistique de A à Z. Cette prise en charge peut être directe. C'est notamment le cas de Chaud Devant. Elle peut également intégrer une sous-traitance, comme chez Resto In.

UNE VISIBILITÉ MAXIMALE

L'audience de ces sites est souvent moins large, car l'offre de restaurants y est plus réduite. Ainsi, Resto In, créé en 2006 par Clément Benoît, compte avant tout sur 40 restaurants en région parisienne et 10 restaurantsà Lyon. Chaud Devant, le leader, se contente de 130 restaurants. Plus récent, car vraiment opérationnel depuis 2008, Chef en Ville ne dispose que d'une offre de 20 restaurants. Aussi, il cherche une visibilité maximale sur la Toile et n'hésite pas à faire figurer ses établissements partenaires sur d'autres portails plus connus, comme Resto In.

Pour se développer et atteindre le seuil d'équilibre fixé à 130 livraisons quotidiennes, Christian de Franclieu, créateur de Chef en Ville, compte essentiellement sur son équipe de livraison. Avec elle, il a défini un process très rigoureux. Comme la plupart des logisticiens qui assurent un service total, dès réception de la commande via le Net ou le téléphone, Chef en Ville répercute l'information vers le restaurant. Celui-ci dispose de vingt minutes pour la préparer et la placer dans des emballages isothermes à la marque de la société de livraison. Le livreur intervient alors pour transporter les repas.

Cette prestation globale présente des coûts non négligeables. Si un site simple apporteur d'affaires se contente de facturer 10% du prix de la commande, les logisticiens en réclament quant à eux 30 à 40%. Le plus souvent, le client doit lui-même acquitter un forfait transport, de l'ordre de 7 à 8 € en centre-ville. Mais même à ce prix, le restaurateur réalise une bonne affaire, puisqu'il accroît son volume d'affaires sans solliciter ses équipes de service ni sa capacité d'accueil.

ALLORESTO, APPORTEUR D'AFFAIRES

Créé en 1998, le site www.alloresto.fr a généré 1,3 million de repas livrés en 2008et un volume d'affaires de l'ordre de 15 M €. Il met en relation les clients avec les restaurants les plus proches de chez eux, qui assurent ensuite la livraison ou font appel à un spécialiste. Quelle rentabilité ? Alloresto affirme fédérer 2 500 restaurants en France. En réalité, 800 établissements y réalisent 25 à 30% de leur chiffre d'affaires.

HAUD DEVANT, LEADER DES LOGISTICIENS

Ancêtre des portails de livraison, www.chaud-devant.com fédère 60 restaurants à Paris, 40 à Marseille et 30 à Lyon. Il génère un volume d'affaires de 7,7 M € pour 286 000 repas livrés en 2008 et dispense des services annexes, comme Allo Apéro. Et aussi un concurrent Chaud Devant fabrique 25% des plateaux repas qu'elle livre. L'entreprise se trouve donc en concurrence avec ses partenaires, mais leur ouvre ainsi le marché des entreprises.

33 M €

LE VOLUME D'AFFAIRES RÉALISÉ PAR LES QUATRE PORTAILS LEADERS EN 2008, SOIT L'ÉQUIVALENT DE 2,8 MILLIONS DE REPAS LIVRÉS

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Pour tout savoir sur le phénomène des dark kitchen

Pour tout savoir sur le phénomène des dark kitchen

  Initié avant, sacrément accéléré par la crise sanitaire, c’est Le phénomène 2020 : le développement des dark kitchen, ces restaurants sans salle mais avec cuisines[…]

29/07/2020 | Livraison
Les restaurants fantômes en quête de stabilité

Les restaurants fantômes en quête de stabilité

Pizza Cosy en version Dark Kitchen avec Uber Eats

Pizza Cosy en version Dark Kitchen avec Uber Eats

Transmissio by Audit Experts, le service petites annonces de la cession d’entreprises

Transmissio by Audit Experts, le service petites annonces de la cession d’entreprises

Plus d'articles