Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dolce frégate gère le stress de ses collaborateurs

FRÉDÉRIC DUBESSY
Dolce frégate gère le stress de ses collaborateurs

En cuisine, le rythme impose un stress permanent qu'il faut apprendre à gérer.

© DR

Le complexe hôtelier de luxe varois a fait de la prévention et de la gestion du stress professionnel une priorité. Une démarche récompensée par le Grand Prix Axa Santé.

En 2005, le médecin du travail du Dolce Frégate Provence tire la sonnette d'alarme. « Il nous indiquait beaucoup de diagnostics de stress parmi nos employés », rappelle Jean-Christophe Dalstein, DRH de la structure, située à Saint-Cyr-sur-Mer, près de Bandol (83), qui compte 80 salariés. Denis Amsellem, alors directeur général, décide de s'atteler au problème en lançant une série d'initiatives (pour un montant de 25 000 E de formations sur trois ans). Un partenariat est mis en place entre les cadres de la société, l'inspection du travail et un médecin spécialisé. Celui-ci mène un audit interne auprès des employés, coache le directeur général pendant une semaine, puis dirige un stage réservé à l'encadrement pendant deux jours. Objectif : « apprendre à être moins stressé et à mieux manager pour ne pas générer de stress chez les salariés ».

L'un des participants et chef du Dolce Frégate, Hervé Robert, reconnaît qu'« en cuisine, il existe toujours un stress potentiel. Le mauvais fait régresser alors que le bon motive les équipes. L'intérêt est de l'identifier pour l'utiliser à bon escient ». Le programme se poursuit avec une formation des managers à une technique de « cohérence cardiaque », qui passe par la respiration. Hervé Robert avoue « avoir été générateur de stress et... l'être toujours. Mais j'ai appris à appréhender différemment ce stress ».

 

La fin d'un tabou

Pour Jean-Christophe Dalstein, « si le milieu provoque du stress, autant qu'il soit géré le mieux possible. Le stage a permis de prendre conscience de cela. Nous n'en parlions jamais, alors que maintenant, quand je dis au chef « vous êtes stressé », cela ne lui pose aucun souci. » Le stress est devenu le fil rouge des actions de formation et de communication, même sur des points comme l'interdiction de fumer sur les lieux de travail. « Nous sommes une entreprise sans tabac, mais pas sans fumeurs. Cette interdiction est génératrice de stress pour les employés fumeurs. Nous faisons donc intervenir des tabacologues », commente le DRH.

Le Grand Prix Axa Santé (catégorie entreprises de moins de 300 salariés) trône désormais à l'entrée de l'établissement. « Il a une valeur commerciale. Quand on prend bien soin de ses employés, c'est forcément aussi le cas pour les clients », note Bruno Tolla, directeur des opérations.

LES AVANTAGES

Pour l'encadrement :

  • Moins de risques d'accidents du travail
  • La meilleure gestion de son propre stress pour une répercussion moindre sur les salariés
  • Le stress devenu le fil rouge des actions de formation
  • L'atout commercial 

Pour le salarié : 

  • La diminution des accidents du travail
  • La prise de conscience du stress Une meilleure écoute et une meilleure compréhension de la part de l'encadrement
  • Un environnement professionnel optimisé

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

L'intérim, un soutien indispensable à la reprise économique

L'intérim, un soutien indispensable à la reprise économique

 Le marché de l'intérim est l'un des plus fortement impactés par la crise sanitaire que nous traversons actuellement. Il affichait en effet très récemment une perte de plus de 75% de ses emplois...[…]

Les Bistrots, pas Parisiens mais Solidaires

Les Bistrots, pas Parisiens mais Solidaires

Vandemoortele continue à nourrir les Français

Vandemoortele continue à nourrir les Français

Jaime Mon Resto.fr, une plateforme au soutien des indépendants

Jaime Mon Resto.fr, une plateforme au soutien des indépendants

Plus d'articles