Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Disparition de Bernard Loiseau

Patricia Cecconello

Le chef de la Côte d'Or (Saulieu) est décédé, hier lundi en fin d'après-midi, à son domicile. D'après les premières constatations de l'enquête, le célèbre cuisinier se serait donné la mort avec une arme à feu.

Avec la disparition de Bernard Loiseau (52 ans), le monde de la gastronomie perd l'un de ses ambassadeurs les plus talentueux et les plus médiatiques. Consacré en 1991 par trois macarons au guide Michelin, sa faconde et son tempérament passionné lui valaient d'être l'un des interlocuteurs favoris des émissions de radio et de télévision. Doté d'un réel talent de communication, le chef de la Côte d'Or devait, avant tout, sa notoriété à d'éminentes qualités professionnelles et à un travail acharné qui lui avait permis de faire figurer son établissement parmi les meilleures tables du monde. Loin de se reposer sur lauriers, il avait bâti en dix ans un groupe de restauration, Bernard Loiseau-Art de Vivre, côté au second marché Euronext depuis 1998 (voir aussi notre rubrique "Evénements").
En dépit des bons résultats enregistrés par sa société, le chef apparaissait fragilisé, ces derniers temps, par une notation en baisse dans la dernière édition du Guide GaultMillau (17/20). De même, bien que le Michelin 2003 n'ait pas modifié son appréciation (3 macarons), des rumeurs circulaient selon lesquelles le Guide Rouge pourrait lui ôter sa troisième étoile. Autant de circonstances, qui semblent avoir beaucoup affecté le cuisinier, conscient que la santé financière de ses affaires reposait, pour une large part, sur son image de marque auprès du public.
Attristé par la nouvelle de ce deuil, la rédaction de Néorestauration présente ses plus sincères condoléances à son épouse Dominique ainsi qu'à leurs trois enfants, Bérangère, Bastien et Blanche.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

« Obligez-nous (tous) à dire la vérité » : 12 marques s’associent pour lancer un appel aux députés

« Obligez-nous (tous) à dire la vérité » : 12 marques s’associent pour lancer un appel aux députés

« Les Français ont le droit de savoir ce qu’ils mangent !  Nous avons le devoir de leur dire la vérité » :  c’est le titre du manifeste publié ce 6 décembre par 12 marques[…]

Mardi 7 décembre: 7eme édition des Dîners de Chefs au profit des Restaurants du Cœur

Mardi 7 décembre: 7eme édition des Dîners de Chefs au profit des Restaurants du Cœur

 Le Grand livre du snacking vient de paraître

Le Grand livre du snacking vient de paraître

Restaurateurs vs émetteurs de titres-restaurants : une “class action” est lancée pour obtenir des dommages et intérêts

Interviews

Restaurateurs vs émetteurs de titres-restaurants : une “class action” est lancée pour obtenir des dommages et intérêts

Plus d'articles