Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Des méga-projets entrent en gare SNCF

La rédaction de Néorestauration

Avec 60 000 m² de nouveaux espaces marchands prévus à l’horizon 2008, la SNCF devrait offrir un large champ d’action aux spécialistes concessionnaires de la restauration dans les cinq années à venir. Les principaux opérateurs sont sur le qui-vive.

A l’occasion de son grand show sur les Champs-Elysées, « le Train en mouvement », la SNCF et sa filiale A2C, chargée de la commercialisation des espaces commerciaux, ont profité de l’occasion pour présenter les grandes étapes des  mutations entreprises par les gares françaises. En effet, la Société nationale des chemins de fer a engagé un vaste programme de rénovations destiné à améliorer les services aux voyageurs et de ramener, comme l’a rappelé Pascal Lupo, PDG d’A2C, la ville dans la gare grâce à des espaces commerciaux conviviaux. 

A Paris, après l’ouverture de l’espace boutiques de la gare du Nord en novembre 2002, c’est la zone d’embarquement Eurostar qui sera équipée de commerces haut de gamme en 2004. Les autres projets parisiens concernent les gares de Saint-Lazare avec 10 000 m² de commerces en 2005, de l’Est (10 000 m² en 2006) et de Lyon (13 000 m² en 2008). La province n’est pas en reste. Lyon Part-Dieu est en cours de finalisation. La gare d’Orléans comptera 1 500 m² de commerces en 2005, celle de Marseille 4 000 m² en 2005, et la gare de Rouen 2000 m² en 2006, sans compter le potentiel offert aux gares de Strasbourg, Mulhouse, Metz et Nancy avec la mise en service du TGV Est prévue à l’horizon 2007.
 
Gare du Nord, un modèle
En six mois, l’espace marchand de la gare du Nord, première gare de France avec 115 millions de personnes qui la traversent, est devenu un modèle de référence avec un prévisionnel de rentabilité de 10 000 € au m² pour son premier exercice ( contre 6 000 € au m² en moyenne en France) et un CA attendu de plus de 35 M€. Ce succès est le fruit d’une étude pointue menée en amont qui s’est attachée à étudier les mouvements sociétaux des individus et le rapport des consommateurs au temps et à la mobilité. Ce qui a permis d’attirer sur ces nœuds de trafic important de grandes enseignes nationales. Il faut dire que l’enjeu est de taille avec 900 millions de voyageurs qui transitent par les gares, dont 40 % de femmes et une surreprésentation des cadres (27 %), pour une moyenne nationale de 6 %. « le potentiel du commerce en gare est exceptionnel, avec des chiffres d’affaires dépassant les prévisionnels les plus optimistes », précise Eddie Bohbot, directeur général délégué d’A2C. Sur les 180 000 m² d’espaces marchands déjà en exploitation, ce commerce de flux réalise plus de 1 milliard de CA par an. En 2008, on parlera d’une surface globale de 240 000 m². pfedele@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Le renouveau de Léon de Bruxelles

Le renouveau de Léon de Bruxelles

Léon de Bruxelles annonce son renouveau avec une première ouverture en nouveau concept à Aéroville Léon de Bruxelles opère une refonte totale de son concept et de son image, depuis son rachat par[…]

Des vacances françaises sous le signe de la redécouverte des terroirs

Des vacances françaises sous le signe de la redécouverte des terroirs

Rennes : 2e adresse pour le Chef étoilé Julien Lemarié

Rennes : 2e adresse pour le Chef étoilé Julien Lemarié

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

Plus d'articles