Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Des leviers pour favoriser les produits bio locaux

La rédaction de Néorestauration
Corabio (Coordination Rhône-Alpes de l'agriculture biologique) a publié une fiche pratique destinée à accompagner les professionnels en matière de marchés publics. Et plus particulièrement pour favoriser les produits biologiques locaux.

1) Il est jugé pertinent d'adapter la forme du marché. En privilégiant les marchés d'un montant inférieur à 4 000 ou 90 000 €. Au cours de l'année, plusieurs petits marchés de moins de 4 000 € peuvent être passés en direct auprès d'un fournisseur sous réserve que la nomenclature établie par la collectivité le permette. Il est aussi possible de constituer un marché spécifique pour les produits bio, distinct du marché des denrées alimentaires « conventionnelles », de façon à rester à un seuil inférieur à 90 000 € avec des exigences de mise en publicité restreinte qui augmentent les chances des fournisseurs locaux.

2) Favoriser l'allotissement. Il est recommandé de bien distinguer les lots bio et non bio. Il est possible de faire plusieurs lots bio par famille de produits pour permettre à des producteurs ne disposant pas d'une large gamme de répondre sur au moins un lot. A noter que 1 % du montant de chaque lot peut donner lieu à un achat direct en dehors du marché afin de pallier les éventuels oublis. Cette souplesse peut être utilisée pour des achats de produits bio sans mise en concurrence.

3) Choisir des produits disponibles localement. Pour limiter les coûts, privilégiez les produits de saison, peu transformés et pensez à l'association céréales/légumineuses permettant de réduire le grammage de viande.

4) Opter pour la régularité. Il vaut mieux introduire régulièrement des ingrédients bio dans les menus que d'organiser des repas 100 % bio. Cela permet un meilleur développement de la production bio locale, la négociation de prix plus intéressants et une meilleure sensibilisation des convives.

5) Utiliser des critères d'attribution pertinents. La qualité des produits, les délais de livraison et l'empreinte écologique du produit peuvent intervenir en faveur des produits biologiques locaux.
Corabio préconise de ne pas indiquer le critère prix en premier !

Corabio : www.bio-rhone-alpes.org

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Signature du Pacte Alimentaire Nouvelle-Aquitaine

Signature du Pacte Alimentaire Nouvelle-Aquitaine

Fabienne Buccio, préfète de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, ont signé le Pacte Alimentaire Nouvelle-Aquitaine, en présence des[…]

Influenza aviaire : les professionnels demandent le renforcement des moyens de l’Etat et le versement des 1ères indemnisations

Influenza aviaire : les professionnels demandent le renforcement des moyens de l’Etat et le versement des 1ères indemnisations

Lagardère Travel Retail  et Phenix associés pour une distribution solidaire des invendus alimentaires

Lagardère Travel Retail et Phenix associés pour une distribution solidaire des invendus alimentaires

S comm SANTE ... L'abécédaire Néo 2020

S comm SANTE ... L'abécédaire Néo 2020

Plus d'articles