Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Des gels fabriqués par les Grandes Distilleries Peureux et la Distillerie Massenez

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Des gels fabriqués par les Grandes Distilleries Peureux et la Distillerie Massenez

Depuis le début de la crise sanitaire, les Grandes Distilleries Peureux et la Distillerie Massenez, dirigées par Bernard Baud et situées respectivement en Franche-Comté, et en Alsace, n’ont cessé de se mobiliser afin de lutter contre le Covid-19.

 

 

 

Premier producteur mondial d’Eaux-de-Vie de fruits et leader mondial dans la macération de fruits à l’alcool dont les célèbres Griottines®, Le groupe familial a effectué une reconversion sans précédent dans l’histoire de l’entreprise tout en restant dans son univers de prédilection : l’alcool.

Très présent à l’export, et notamment en Asie, le groupe des Grandes Distilleries Peureux a ressenti les secousses de la crise sanitaire avant même son arrivée en France. La détresse de ses clients asiatiques a convaincu Bernard Baud d’agir et de réfléchir à la façon dont il pouvait lutter contre la propagation de ce virus.

Rapidement, tous les clients des Distilleries Peureux et de la Distillerie Massenez – qui devait célébrer cette année 2020 ses 150 ans – ferment leurs portes et l’implantation de la Distillerie Massenez en Alsace amplifie la pression à la fois psychologique et économique qui pèse sur le dirigeant.

Après avoir validé la recette au sein de son laboratoire et tout en respectant les normes de l’OMS, les Grandes Distilleries Peureux dédient, dès le 16 Mars 2020, toutes les chaines de production à leur solution hydro-alcoolique. Alors que les ateliers de fabrication traditionnels sont à l’arrêt, les équipes se mobilisent avec beaucoup de courage afin de contribuer à cette lutte contre le virus.

Les sollicitations pour la solution hydro-alcoolique affluent et après de nombreux dons aux hôpitaux locaux, Ehpad, médecins, infirmières, sage-femmes, pharmacies… force est de constater que la demande ne ralentit pas et donne naissance à un nouveau département au sein des Distilleries Peureux. La Maison Peureux s’impose comme une évidence et permet à l’entreprise de fournir la France entière en solution hydro-alcoolique. La Maison Peureux permet aussi aux Distilleries Peureux et Massenez de sauver les emplois de ses 86 salariés….et de sauver des vies humaines.

L’eau-de-Vie n’a jamais aussi bien porté son nom…comme si cette terrible crise permettait de renouer avec les origines du métier de distillateur.

Une bulle d’air temporaire qui rend fières toutes les équipes mobilisées sans relâche depuis le début de cette crise sanitaire et la mise en exergue d’une capacité d’adaptation d’une entreprise cent cinquantenaire qui parcourt les époques grâce au courage et à la détermination de ses salariés et de ses dirigeants.

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Hari&Co double la mise sur les simili-carnés

Hari&Co double la mise sur les simili-carnés

  Hari&Co se positionne de plus en plus nettement sur le simili-carné. Présente dans plus de 5 millions d’assiettes en restauration collective en 2021, mais aussi dans quelque 5000 points de vente en GMS, la[…]

Webinaire 23 juin, 11h sur Egalim en restauration collective : réalité, difficultés et leviers pour les surmonter

Webinaire 23 juin, 11h sur Egalim en restauration collective : réalité, difficultés et leviers pour les surmonter

Green Care Professional et Clef Verte partenaires jusqu'en 2024

Green Care Professional et Clef Verte partenaires jusqu'en 2024

Pour ses 50 ans, Ecotel teste le live shopping

Pour ses 50 ans, Ecotel teste le live shopping

Plus d'articles