Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Des étoilés partenaires de Knorr

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

Le fait-maison n'a jamais autant fait débat. D'un côté, les chefs qui revendiquent leurs recettes réalisées à leur « façon », et de l'autre, les professionnels qui font appel aux produits de l'agroalimentaire. Si le fond de veau, par exemple, est relativement simple en termes de composition, il faut néanmoins, pour en réaliser 1 litre, 1 kg d'os de veau rôtis. Reste que tous les chefs ne sont pas en mesure de les préparer dans leur cuisine, par manque de temps ou de personnel.

 

À l'écoute des restaurateurs en attente d'aides culinaires réalisées avec des ingrédients 100% naturels, de matières premières de qualité, sans additifs ni conservateurs, Knorr Professional s'est tourné vers des chefs étoilés pour développer une gamme de fonds, assaisonnements et bouillons. Bruno Oger, Frédéric Simonin, Wout Bru, Yves Mattagne, Onno Kokmeijer et Peter Goossens ont accepté de relever le défi, celui d'accompagner la marque pour créer des produits qui se rapprochent au plus près du fait-maison. Et pour réaliser cette gamme à échelle industrielle, Unilever Food Solutions a trouvé un partenaire de production en Finlande, Kaslink Foods, spécialisé dans la sous-traitance de sauces. Et Matti Kukkonen, directeur de l'usine, de résumer : « Nos fonds liquides sont préparés de la même manière qu'ils le seraient dans une cuisine, simplement à plus grande échelle, c'est-à-dire de façon traditionnelle avec des ingrédients 100% naturels et des matières premières de qualité. »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

C’est en livrant des sushis et des salades le soir, dans l’agglomération lilloise, que Maxime Buhler, 27 ans, et Samuel Carré, alors colocataires et futurs associés, ont eu l’idée de créer[…]

20/05/2020 | PortraitsLes hommes
Stéphane Manigold, au secours de ses établissements, et des indépendants

Stéphane Manigold, au secours de ses établissements, et des indépendants

Charles-Edouard Barbier, 300 repas chaque jour, tout seul

Charles-Edouard Barbier, 300 repas chaque jour, tout seul

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

1800 repas hebdomadaires à Lyon, au soutien du personnel soignant, et des restaurateurs

Plus d'articles