Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Des actions européennes pour augmenter la consommation de fruits et légumes

La rédaction de Néorestauration
La 4e conférence internationale sur les bénéfices santé des fruits et légumes a abordé cette année de manière spécifique leur rôle dans la lutte contre l'obésité. Et a donné lieu à certains engagements au niveau européen.
Durant quatre jours à Bruxelles, EGEA a réuni plus de 150 scientifiques internationaux et responsables politiques afin de déterminer les obstacles à la consommation des fruits et des légumes et les moyens d'y remédier. De multiples thèmes ont été abordés, décryptés et analysés : le rôle des fruits et légumes dans la prévention de l'obésité infantile, les bénéfices santé des composants des fruits et légumes, l'importance de développer le goût des fruits et légumes dès la petite enfance, les barrières à la consommation de fruits et légumes (la question du prix et le pouvoir du marketing), les engagements politiques nécessaires pour favoriser la consommation de fruits et légumes dans une stratégie globale de prévention de l'obésité. Cette manifestation, organisée par Aprifel avec le soutien de DGSANCO et de la Plate-forme européenne pour l'alimentation, l'activité physique et la santé, a été très fructueuse. Elle a donné lieu à l'adoption de conclusions issues des contributions à la fois des experts scientifiques présents à la Conférence EGEA, et des institutions européennes : la Direction générale « Santé et protection des consommateurs », la Direction générale de l'Agriculture et du développement rural, la Direction générale de la recherche, l'Organisation mondiale de la santé, et le Bureau régional de l'Europe.

Au final, la priorité devrait être donnée à trois principaux domaines d'intervention : favoriser l'accessibilité et la disponibilité des fruits et légumes à l'école, améliorer l'information sur les bénéfices des fruits et légumes sur la santé et augmenter la publicité pour les fruits et légumes, réduire les inégalités sociales en matière de consommation de fruits et légumes. Par ailleurs, le gouvernement allemand, à l'occasion de sa présidence européenne s'est engagé à faire progresser la consommation de fruits et légumes d'ici 2010 en augmentant de 20 % le nombre de citoyens consommant au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, et de 30 % le nombre de restaurants publics, tels que les cantines scolaires, cafétérias et maisons de retraite, proposant des repas équilibrés riches en fruits et légumes. Des objectifs ambitieux à suivre de près.        

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Etude : Plus d’1 famille sur 3 a changé ses habitudes de snacking durant la pandémie

Etude : Plus d’1 famille sur 3 a changé ses habitudes de snacking durant la pandémie

Pour la deuxième année consécutive, Mondelez International publie son rapport State of Snacking mené dans 12 pays à travers le monde et révèle que les Français continuent de[…]

02/03/2021 | SnackingLes tendances
Etude : La coopérative agricole, entre image d’Epinal et économie de marché

Etude : La coopérative agricole, entre image d’Epinal et économie de marché

Emmanuel Roux, Poivre & Sel Conseils : « la restauration collective plaisir »

Interviews

Emmanuel Roux, Poivre & Sel Conseils : « la restauration collective plaisir »

 Elior Group et le Prevent2care Lab dévoilent les 5 start-ups lauréates de la 1ere promotion du Nutrition Lab

Elior Group et le Prevent2care Lab dévoilent les 5 start-ups lauréates de la 1ere promotion du Nutrition Lab

Plus d'articles