Denis Hennequin sort du jeu

La rédaction

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Fin de partie pour Denis Hennequin. Après deux ans passés à la tête d'Accor, le dirigeant a été remercié, mardi 23 avril, par le conseil d'administration du groupe. Un trio de transition a aussitôt été mis en place, composé de Philippe Citerne, Sébastien Bazin et Yann Caillère. Selon Accor, « la situation du groupe a fait l'objet, lors de cette réunion, d'un diagnostic partagé par tous les administrateurs : la stratégie suivie est la bonne et restera inchangée. Mais dans le contexte économique actuel, alors que le groupe doit faire face à une évolution rapide de son environnement compétitif, Accor a besoin, pour renforcer ses positions, d'accélérer le rythme de mise en oeuvre de cette stratégie.

Dans cette perspective, le conseil d'administration a demandé que les énergies et les ressources soient en priorité allouées à la transformation du modèle d'Accor. Le conseil a pris acte des réserves de Denis Hennequin et a donc mis fin à son mandat à l'unanimité, avec effet au 23 avril 2013 ». Philippe Citerne, jusqu'alors vice-président, devient président non exécutif, Sébastien Bazin devenant vice-président du conseil. Yann Caillère, qui occupait le poste de directeur général délégué, devient directeur général. Denis Hennequin, ancien directeur général de McDonald's France, paye une stratégie jugée « trop douce » par de nombreux observateurs. Il avait succédé à Gilles Pélisson à la tête du géant de l'hôtellerie.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles