Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Deliveroo lance le pourboire digitalisé, après la livraison

YANNICK NODIN
Deliveroo lance le pourboire digitalisé, après la livraison

Durant cette période de restauration privée de ses salles, les plateformes de livraison sont très sollicitées. Deliveroo, 15 000 restaurants partenaires en France, déploiera dans les prochains jours une fonctionnalité permettant de verser un pourboire ou un supplément de pourboire, intégralement perçu par le livreur, après la course. Son déploiement après une phase de test a été annoncé en avant-première aux représentants élus du Forum des Livreurs, qui l’ont favorablement accueillie. La possibilité de verser un pourboire au moment de passer la commande dans l’application demeure, ces sommes étant intégralement restituées au livreur.

 

Selon l’agrégateur, le premier confinement s’est traduit par une progression de près de 75% du nombre de commandes faisant l’objet d’un pourboire pour les livreurs sur l’application Deliveroo. Le montant moyen d’un pourboire versé est de 1,75 euro. Pendant le premier confinement, il a atteint 2 euros en moyenne. Environ 9500 livreurs ont roulé avec Deliveroo pendant ce premier confinement (sur une flotte totale de 11 000 livreurs aujourd’hui). Pour accompagner cette évolution, la plateforme déploie à partir du 23 novembre et pour deux semaines une campagne d’affichage pour remercier ses livreurs partenaires de leur mobilisation depuis le début de la crise sanitaire. Les visuels de cette campagne seront déployés sur plus de 500 supports, en Ile-de-France, du 23 novembre au 6 décembre.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

 Daniel Rocher, président du Sners : « Les SRC ont intérêt à changer leur business model, se positionner davantage comme des sociétés de services"

Interviews

Daniel Rocher, président du Sners : « Les SRC ont intérêt à changer leur business model, se positionner davantage comme des sociétés de services"

Pour Daniel Rocher, président du Sners (Syndicat national des entreprises de restauration et services): « Le futur va être compliqué pour les SRC, elles ont intérêt à changer leur business[…]

12/04/2021 | bioSanté
Food Service Vision : La crise s’étire, le marché s’adapte

Food Service Vision : La crise s’étire, le marché s’adapte

La cantine digitale : nouvel outil de facility management?

La cantine digitale : nouvel outil de facility management?

Pour Norman Kolton, fondateur de Street BKK, « La restauration devient un métier d’indicateurs et de performances »

Pour Norman Kolton, fondateur de Street BKK, « La restauration devient un métier d’indicateurs et de performances »

Plus d'articles