Dejbox affiche ses ambitions pour l’année 2021/2022

ENCARNA BRAVO
Dejbox affiche ses ambitions pour l’année 2021/2022

Dejbox confirme sa croissance et affiche ses ambitions pour l’année 2021/2022

L’acteur lillois poursuit son expansion dans l’hexagone et prévoit de doubler son chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année 2021

*L’entreprise a ouvert 9 nouvelles villes en moins d’un an, portant à 19 son nombre de hub logistiques

*Dejbox salarie en CDI l’ensemble de ses livreurs depuis sa création en 2015

*Consciente de l’urgence climatique, la pépite noue des partenariats stratégiques notamment pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Depuis 2020, Dejbox, qui bouscule le marché traditionnel de la restauration d’entreprise, a ouvert 9 hubs régionaux, portant à 19 le nombre de ses pôles en France. Ces implantations lui permettent d’être présente dans toute la France et d’asseoir sa place de référent sur le renouveau de la cantine d’entreprise et pour un meilleur accès à la restauration en zones périurbaines.

La croissance que connaît la pépite FoodTech française la place aujourd’hui en concurrence directe avec les acteurs historiques de la restauration d’entreprise. Son intégration au sein du Groupe Carrefour en janvier 2020, lui a permis d'accélérer fortement son déploiement et d'investir dans le segment en forte croissance de la “food delivery” avec une offre axée sur la qualité et l'accessibilité à tous.

Dejbox couvre maintenant 41 départements soit 2/3 de la population active et des entreprises de plus de 10 salariés. L’entreprise ambitionne à travers ses hubs de livrer d’ici la fin de l’année plus de 10 000 entreprises, TPE ou ETI comme groupes du CAC40 et de faciliter ainsi l’accès à la restauration de plusieurs centaines de milliers de salariés.

 

 

Un secteur en mutation et de nouveaux enjeux

Le secteur de la restauration d’entreprise a été très largement touché par la crise sanitaire.

Face aux acteurs traditionnels qui n’étaient pas préparés au changement brutal des besoins des entreprises et de leurs difficultés à maintenir une activité de restauration, il est devenu urgent de trouver des solutions. Créée en 2015 et expert de la pause déjeuner au travail, Dejbox a été précurseur pour répondre aux nouvelles problématiques des entreprises désireuses de plus de flexibilité et de simplicité, et aux nouvelles attentes des salariés souhaitant bénéficier d’une expérience forte, avec une pause déjeuner pleine de goût et d’authenticité, le tout à un prix adapté.

« Pendant la crise sanitaire, nous avons dû nous adapter et faire preuve d’agilité, compte tenu de la mise en place du télétravail chez certains de nos clients. Nous avons revu nos trajets de livraisons pour permettre la livraison à domicile et fait évoluer notre offre pour accompagner à la fois les salariés au bureau et les télétravailleurs. Notre volonté est de participer au bien-être des salariés et de renforcer le lien avec l’entreprise en proposant par exemple, au-delà de la garantie d’une pause déjeuner simple, gourmande et abordable, la possibilité pour l’entreprise de participer aux repas des salariés à partir d’1 euro. » explique Vincent Dupied, CEO et co-fondateur de Dejbox

 

Des décisions fortes en faveur des salariés et pour l’environnement

L’entreprise poursuit également son développement en interne et son engagement pour des produits de qualité. Soucieux de l’environnement au sein duquel évoluent les collaborateurs,

Dejbox veille à leur bien-être et à leur développement. Dès leur embauche et depuis le début de sa création, l’ensemble des livreurs engagés au sein de Dejbox ont un contrat à durée indéterminée, un point différenciant fort dans un secteur qui a systématisé le recours aux contrats précaires.

Entreprise engagée, Dejbox accorde une grande importance à la qualité des repas livrés. Avec une charte stricte pour l’élaboration des recettes et notamment l’intégration d’ingrédients locaux, labélisés et respectant la saisonnalité. Le packaging contenant les repas est quant à lui responsable, recyclé et recyclable dans son intégralité. Enfin, en termes de logistique, la livraison en tournées est pensée pour réduire de moitié les émissions de CO2.

Dejbox s’est par ailleurs associé à Phénix et Too Good To Go pour lutter contre le gaspillage alimentaire et sauver près de 10 000 kg de nourriture depuis sa création.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pour Simon Ferniot, CEO de Seafood Reboot, « Nos modèles alimentaires sont à une croisée des chemins »

Pour Simon Ferniot, CEO de Seafood Reboot, « Nos modèles alimentaires sont à une croisée des chemins »

Sur un marché des substituts végétaux qui s’est peuplé ces dernières années à vitesse grand V, Seafood Reboot tranche, concentrée sur l’élaboration d’alternatives aux produits de la mer. Retour avec Simon Ferniot, CEO de la...

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

Seafood Reboot lève 3,2 millions d’euros pour préparer ses substituts aux produits de la mer

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Interview

Foodles, de Paris à Londres, des partenaires-traiteurs aux laboratoires de production

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Interview

Pour Martin Habfast, cofondateur d’Umiami, « Nous apportons une proposition nouvelle sur les viandes végétales »

Plus d'articles