Décès de Francis Markus, co-fondateur d'Elior

La rédaction de Néorestauration
Il avait créé le groupe Elior en 1991 avec Robert Zolade, avec qui il l'a co-dirigé jusqu'en 2004.
Francis Markus est décédé ce jeudi 21 septembre, à l'âge de 63 ans. Il avait créé le groupe Elior en 1991 avec Robert Zolade, avec qui il l'a co-dirigé jusqu'en 2004. Dans un communiqué, Robert Zolade président d'Elior et l'ensemble des collaborateurs du groupe ont exprimé leur émotion et rendu hommage "à son courage et sa ténacité, son charisme et son énergie, sa personnalité attachante et chaleureuse".

Francis Markus est né le 22 septembre 1942 à Voiron (Isère). Il poursuit ses études au lycée Champollion à Grenoble puis Blaise Pascal à Clermont-Ferrand. Ingénieur diplômé de l'Ecole centrale des arts et manufactures de Paris, il débute sa carrière à New York en 1966 au sein de Tippet, Abbet, McCarthy, Straton (Tams), puis intègre IBM France en 1969 comme ingénieur en calcul scientifique. "Je m'ennuyais un peu au calcul scientifique ! Jacques Borel m'a recruté en 1973 comme directeur régional de Générale de restauration ", confiait-il dans les colonnes de Néorestauration, à l'occasion des 30 ans de notre magazine. Au sein de la société de restauration collective, il rencontre Robert Zolade et sera successivement directeur d'agence (1973-1978), directeur de division (1978-1982), directeur des opérations France (1982-1984), directeur général (1984-1990) puis PDG (1990-1997). Il assure ensuite la présidence de Financière Générale de restauration de 1991 à 1998.

Il s'était associé à Robert Zolade en 1990 pour racheter, avec 250 cadres du groupe, Générale de restauration. Les deux hommes fondent en 1991 le groupe Elior, dont ils assureront ensemble la coprésidence et le développement jusqu'en 2004.

Francis Markus était Chevalier de la Légion d'honneur. Il était également président de la Fondation Elior « Agir pour l'éducation ».


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles