Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Décès d’André Daguin, l’homme de l’union

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Décès d’André Daguin, l’homme de l’union

portrait buste de andre daguin cuisinier

© ©C. BOISSEAUX/LAVIE-REA

C’est avec une infinie tristesse que notre profession a appris hier, le décès d’André Daguin à Auch.

 

 

 

 

Homme d’engagement, il a marqué le monde syndical de 1998 à 2008 à la présidence de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH). Onze années durant lesquelles,  il s’est battu pour faire reconnaître le poids économique, mais également le poids culturel et sociologique de notre secteur.

 

Meneur d’hommes, il s’est battu sans relâche pour que la profession unie parle d’une seule voix auprès des politiques. Il a mis sa faconde,  son aisance dans les médias au service de l’UMIH et de tous les professionnels pour sensibiliser l’opinion publique. Il a su préserver ses valeurs, son savoir-faire, une certaine idée du bien manger et du bien vivre à la française, tout ce qui participe à la culture et à l’attrait touristique de notre pays.

 

Durant quarante années, André Daguin a été un extraordinaire cuisinier doublement étoilé au bien nommé Hôtel de France à Auch et un ambassadeur de la cuisine gasconne à laquelle il a donné toutes ses lettres de noblesse. Passionné par son métier, c’est avec autant d’énergie qu’il a voulu défendre cette profession qui lui a tant apporté.

 

 

Roland Héguy et Hervé Becam, président et vice-président de l’UMIH : « Nous devons beaucoup à André Daguin. Il a su tracer une nouvelle voie dans le monde syndical en fédérant les professionnels indépendants et en rassemblant tous les acteurs du secteur. Il a été la voix auprès des gouvernants et de l’opinion public ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Les décisions de justice se suivent, et commencent à se ressembler. Le 21 janvier 2021, le Tribunal de Commerce de Paris a une nouvelle fois contraint Axa à prendre en charge les pertes d’exploitation liées[…]

Alexandre Mazzia, au sommet

Alexandre Mazzia, au sommet

Rappel de 5 produits à marque Ducros contenant des graines de sésame en raison de niveau d’oxyde d’éthylène non conforme

Rappel de 5 produits à marque Ducros contenant des graines de sésame en raison de niveau d’oxyde d’éthylène non conforme

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Plus d'articles