informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Début d’année difficile pour la restauration indépendante

Publié le

Début d’année difficile pour la restauration indépendante

© GNI

Pas épargnés, mais toujours combatifs. Les résultats trimestriels publiés par l’Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs, réalisés par l’institut I+C pour le GNI, Groupement des indépendants, confirment les difficultés du secteur. L'activité de la restauration indépendante enregistre encore une baisse de chiffre d'affaires de 7 % en France et de 16 % en Ile de France par rapport au même trimestre en 2015. La quasi-totalité des régions est concernée, même si Paris reste la ville la plus sévèrement touchée. Les traiteurs connaissent aussi à nouveau un recul de leur chiffre d’affaires de 5% au premier trimestre 2016 comparé à celui de 2015, en raison de l’annulation de nombreux événements pour raisons de sécurité. Dans ce contexte délicat, les prévisions d’embauche restent toujours positives, à 31% d’emplois saisonniers et 12% d’emplois permanents. « Ces chiffres démontrent une nouvelle fois que nos professionnels, même fortement touchés par la crise et la concurrence déloyale des nouveaux acteurs de l’économie dite collaborative, mettent tout en oeuvre pour garantir la qualité de l’accueil et des services offerts à leur clientèle », observe Didier Chenet, président du GNI.

 

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus