informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Daniel Gobet champion du monde 2018 du Pâté-croûte

Publié le

|

Daniel Gobet champion du monde 2018 du Pâté-croûte

© Daniel Gobet champion du monde de Pâté-croûte 2018

Après la victoire de Chikara YOSHITOMI du restaurant l’Ambroisie*** en 2017, c’est un traiteur régional, Daniel Gobet de So Good Traiteur à Divonne les Bains qui rafle le titre de Champion du Monde de Pâté Croûte cette année. Il était en compétition contre des candidats issus de grandes maisons et venus du monde entier : Japon, USA, Angleterre, Canada, Suisse, Espagne…

 

Son Pâté-croûte de volaille de Bresse et canette de Barbarie, composé de foie gras des landes, de cèpes, de ris de veau et d’une gelée au naturel a conquis le jury présidé par Pierre Gagnaire. C’est sans nul doute la persévérance qui a payé puisque Daniel Gobet s’était déjà présenté au Championnat en 2016 et a depuis travaillé sans relâche pour parfaire sa recette et obtenir le premier prix. « J’ai fait des pâtés en croûte tous les jours, je m’entrainais inlassablement, j’adore ce mets… En 2016, je suis allé voir chaque membre du jury pour qu’il m’explique ce qui lui avait plu et déplu dans mon pâté croûte, j’ai pris des notes, fait des essais, je suis allé voir Karen Torosyan, Vainqueur 2015 à Bruxelles, j’ai choisi la meilleure qualité pour chacun de mes ingrédients, que ce soit le beurre, la volaille, le foie gras… j’ai fait simple et en sorte qu’à chaque bouchée on ait tous les ingrédients en une seule fois, j’ai travaillé le goût, le goût et encore le goût, tout simplement. » 

 

Cette 10ème édition restera marquée par la poésie et la sensibilité de Pierre Gagnaire, chef passionné par les plats traditionnels et la cuisine authentique. Ambassadeur de la gastronomie française, il contribue à son rayonnement dans le monde entier, à l’instar du Championnat du Monde de Pâté Croûte. « Le pâté croûte, c’est notre culture, notre patrimoine, c’est un plat modeste et très technique, qui met si bien en valeur le travail et le savoir-faire des chefs et des charcutiers», explique-t-il.

 

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus