Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Cuisiniers et vignerons se mobilisent contre les OGM

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

, ,
Plutôt discrets sur de nombreux sujets d'actualité, les cuisiniers et les vignerons se sont mobilisés dans le débat sur les organismes génétiquement modifiés. Les 80 chefs de Générations.C par la voix de son bureau (David Zuddas, Eric Guérin, Cédric Denaux, Laurent Trochain) et les 120 vignerons réunis autour de la Dive Bouteille (Antoine Arena, Marcel Richaud, Champagne Selosse) ont lancé un appel à les rejoindre en co-signant avec eux une tribune intitulée « OGM : l'appel des cuisiniers et des vignerons » parue dans Le Monde daté du 13 mai. Ils y expriment lors rôle de citoyens concernés en premier chef par la loi OGM.

Déjà de nombreux cuisiniers ont répondu à cet appel : Olivier Roellinger, Michel & Sébastien Bras, Alain Passard, Michel Troisgros, Marc Veyrat, Franck Cerutti, Pascal Barbot, Régis & Jacques Marcon, Jean-Michel Lorain, Patrick Henriroux et bien d'autres.

L'appel est également soutenu par l'association Terre et vins du monde présidée par Alain Graillot qui regroupe 400 domaines dont la Romanée-Conti, Les Comtes Lafon, Anne-Claude Leflaive, Jean-Louis Chave, Beaucastel, Trévallon, Nicolas Joly, Zind-Humbrecht, Pichon-Longueville, Smith-Haut-Lafitte.

Au-delà de cette forte mobilisation, le but de cet appel est de demander aux députés de maintenir l'amendement 252 selon lequel les OGM « ne peuvent être cultivés, commercialisés ou utilisés que dans le respect de l'environnement et de la santé publique, des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières commerciales qualifiées sans organisme génétiquement modifié ». 

Renversement de situation
Au lendemain du rejet du texte OGM par l'Assemblée nationale, à l'initiative de l'opposition, les parlementaires réunis en commission mixte paritaire (CMP) ont entériné la version du Sénat, sans la gauche qui a dénoncé un "passage en force". "Le texte va maintenant venir devant l'hémicycle de chaque assemblée", a indiqué le président de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée, Patrick Ollier, à l'issue de la CMP (sept députés et sept sénateurs chargés d'adopter un texte commun entre les deux chambres). Seuls seront alors recevables les amendements déposés ou acceptés par le gouvernement.
Vingt-quatre heure après avoir obtenu le rejet du texte, la gauche a quitté la réunion avant la fin en dénonçant un "déni de démocratie et un coup de force", comme Germinal Peiro (député PS de Dordogne).
 


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

5ème Semaine des Écoles Hôtelières, avec la Tablée des Chefs France

5ème Semaine des Écoles Hôtelières, avec la Tablée des Chefs France

La Tablée des Chefs France organise pour la 5ème année la Semaine des Écoles Hôtelières entre le 12 et le 16 mars 2018 en partenariat avec Metro France. Cette semaine de mobilisation sociale a pour but de[…]

22/02/2018 | Associations
Création de l’Association des entreprises des glaces

Création de l’Association des entreprises des glaces

Salon de la restauration collective en gestion directe : 26 mars 2014

Salon de la restauration collective en gestion directe : 26 mars 2014

Restauration et nutrition au programme d'Hôpital Expo

Restauration et nutrition au programme d'Hôpital Expo

Plus d'articles