Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Covid19: quel impact sur l’agroalimentaire ?

ENCARNA BRAVO
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Covid19: quel impact sur l’agroalimentaire ?

L’ANIA a organisé le mois dernier une large consultation des entreprises de l’alimentation afin de cerner les impacts de la crise liée au COVID19 et mieux les accompagner.

 

 

Aux questions portant sur les conséquences sur l’emploi, les compétences, l'approvisionnement, la production et la livraison, l'export, et plus globalement le business, près de 550 entreprises (80 % de TPE-PME ; 17 % d’ETI et 3 % de grands-groupes) ont répondu, tous secteurs et catégories de produits confondus. Il ressort de ce baromètre plusieurs réalités économiques et organisationnelles pour la 1ère industrie de France :

 1 - Une nécessaire adaptation de l’organisation du travail et la main d’œuvre 

  • Le taux d’absentéisme moyen à date ressort à près de 10 % des effectifs. Près d’une entreprise sur deux est concernée (le taux d’absentéisme moyen est alors de 20 %). Dans l’ensemble, 30 % des entreprises se disent affectées par un problème de main d’œuvre.
  • Dans ce cadre, les mesures sociales en faveur de l’emploi et du maintien de l’activité (clarification et fluidification du recours du chômage partiel, assouplissement du code du travail) sont identifiées comme le 1er facteur de relance de l’activité.

2 - Un impact direct sur le chiffre d’affaires et l’activité pour certaines entreprises :

  • Sur la base de l’activité constatée au moins de mars, près de 80 % des entreprises anticipent une baisse de chiffre d’affaires, pouvant être supérieure à 50 % dans 26 % des cas.
  • Plus d’1/3 des entreprises estiment que la crise a déjà entraîné la fermeture de sites de production. Pour ces industriels, l’impact sur l’emploi devrait être significatif : près de 2/3 des salariés de l’entreprise sont potentiellement impactés par la fermeture de sites de production.
  • C’est ainsi que les mesures d’aides à la trésorerie et à l’emploi sont identifiées comme le 2ème facteur de relance de l’activité


3 - Une perturbation du processus de production et de transformation…

  • 40 % des entreprises rencontrent des difficultés d’approvisionnement, notamment en termes d’emballages et de matières premières agricoles.
  • Près d’une entreprise sur deux se trouve contrainte dans son accès au marché final (export ou encore grandes et moyennes surfaces et restauration hors foyer).

 

Pour limiter l’impact de la crise, les entreprises déclarent mettre en œuvre de bonnes pratiques dont essentiellement : confinement, télétravail, respect scrupuleux des gestes barrières, mesures de distanciation sociale, réduction des entrées sur site, renforcement du dialogue social…

 

Pour Richard Girardot, Président de l’ANIA, ces résultats illustrent très bien l’agilité et la capacité d’adaptation des entreprises de l’alimentation pour préserver tant la sécurité des salariés que la production, dans le dialogue social, en interne ainsi qu’avec leurs fournisseurs et clients : « Je tiens à saluer la mobilisation des chefs d’entreprise et des salariés, leur engagement, leur réactivité dans cette mission noble qui est la leur. Ils se donnent ainsi les moyens de minimiser les impacts de cette crise pour mieux rebondir après. Nous sommes et resterons à leurs côtés ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Des vacances françaises sous le signe de la redécouverte des terroirs

Des vacances françaises sous le signe de la redécouverte des terroirs

L'été est arrivé et les vacances aussi. Selon une enquête réalisée par LaFourchette, première application de réservation de restaurants en ligne dans le monde, plus de 70% des[…]

Confinement : Les produits biologiques ont conquis 8% de nouveaux acheteurs

Confinement : Les produits biologiques ont conquis 8% de nouveaux acheteurs

30% des Français veulent retourner au restaurant dès la première semaine de réouverture des salles

30% des Français veulent retourner au restaurant dès la première semaine de réouverture des salles

Le repas, repère et pilier du confinement

Le repas, repère et pilier du confinement

Plus d'articles