Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Covid-19 : la consommation hors domicile alerte les pouvoirs publics

ENCARNA BRAVO
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Covid-19 : la consommation hors domicile alerte les pouvoirs publics

Chef Completing Pasta

 

« La restauration commerciale n’est pas une option mais un maillon stratégique pour la reprise de notre activité économique », le Geco, Agores, Snarr, SNRTC, Navsa,  fedalis, Cgi, Fcd alertent les pouvoirs publics.


 

La crise sanitaire que la France traverse, depuis plusieurs semaines, est sans précédent. Elle impacte sans commune mesure notre économie, notre système de santé, notre modèle social et nos habitudes du quotidien. Le marché de la consommation hors domicile, quant à lui, est à l’arrêt depuis le 14 mars, après avoir connu une baisse progressive de son activité depuis le mois de janvier, en raison de la chute de la fréquentation touristique et de l’annulation d’évènements.

La fermeture de la restauration scolaire et des restaurants marque donc un coup d’arrêt pour le secteur, avec notamment une perte de 88% de chiffres d’affaires pour la restauration commerciale entre le 16 et 30 mars ( Source : Etude Food Service Vision avril 2020) et quasi nulle depuis le 1er avril.

 

Alors que les ministres ont remis au Premier Ministre leur feuille de route sur les modalités du déconfinement et le retour sur leur lieu de travail de millions de Français, nous nous inquiétons de ce que la restauration commerciale n’a pas de visibilité sur une échéance de réouverture.

 

Relancer l’activité économique, impliquera de permettre aux salariés français qui le pourront, et aux indépendants, de voir toutes les conditions réunies pour reprendre leur activité hors de leur domicile, aussi bien en termes sanitaires, que de mobilité (transports) et de possibilités de restauration.

L’ensemble de la filière tire la sonnette d’alarme : la restauration commerciale n’est pas une option, mais un maillon indispensable et stratégique pour assurer cette reprise, comme le sont les transports en commun et la réouverture des écoles. La question qui se pose alors, comme pour les transports en commun, la réouverture des écoles ou le fonctionnement des restaurations d’entreprise, est celle de l’adaptation du fonctionnement de la restauration commerciale au contexte COVID19.

 

Sans restauration commerciale, comment nourrir quotidiennement les millions d’actifs hors de leur domicile ? La restauration d’entreprise, quand elle existe, les boulangeries-pâtisseries et les commerces de proximité ne suffiront pas à fournir le volume de repas nécessaires chaque jour à des millions de Françaises et Français actifs. Quant à la livraison, elle fonctionne principalement à partir des restaurants.

La restauration commerciale, c’est avant tout une diversité d’offres proposées pour s’adapter aux besoins multiples des actifs tout au long de la journée et en tous lieux : restauration traditionnelle à table, restauration rapide, café et débits de boissons, restauration de transports, self-services, restauration d’hébergement, ainsi que la distribution automatique alimentaire.

La restauration commerciale ne peut pas être considérée comme un espace plus à risque que d’autres. Une certaine logique et cohérence doivent s’appliquer.

 

Nous en appelons à la responsabilité des pouvoirs publics pour assurer les conditions optimales d’une reprise d’activité de la restauration commerciale : chaque jour de fermeture complète fragilise et déstabilise toute une filière amont tout aussi essentielle au bon fonctionnement de l’économie française. Producteurs agricoles, transformateurs, distributeurs (grossistes/distributeurs – cash and carry), la filière amont confère à la gastronomie française, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, ses lettres de noblesse. Or notre gastronomie s’exprime largement au travers de la restauration commerciale. Fragiliser chaque jour davantage la restauration commerciale, c’est fragiliser la souveraineté alimentaire du volet hors domicile et fragiliser une filière d’excellence déjà mise à mal par la crise COVID19.

Aujourd’hui, en responsabilité, tous les acteurs de la filière sont plus que jamais mobilisés, ensemble, pour travailler à l’établissement d’un protocole concret de reprise d’activité qui assure la prévention de la contamination COVID19, tant pour les salariés intervenant en cuisine et en salle, que pour les consommateurs, les usagers, les clients, quelles que soient les situations (restaurations commerciale et collective). Des réunions se sont déjà tenues pour assurer cette coordination et agir avec efficacité, sécurité et agilité : le fruit de ce travail sera partagé avec les pouvoirs publics.

Pour permettre la relance de l’économie française, et nourrir tous les actifs, nous devons réinventer de nouvelles procédures, trouver des modèles pérennes pour toute la diversité des restaurations commerciales, collectives ainsi que pour la distribution automatique alimentaires.

Relancer notre restauration commerciale, c’est permettre de nourrir les actifs en reprise d’activité hors de leur domicile, c’est sauver toute une filière au fondement de la souveraineté alimentaire française et gage de qualité et de diversité. Nous en appelons à la responsabilité des pouvoirs publics pour programmer la réouverture post déconfinement de la restauration commerciale !

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

SDI : Discours du 1er Ministre, un plan voué à l’échec

SDI : Discours du 1er Ministre, un plan voué à l’échec

 Dans le prolongement du discours de Politique Générale du Premier Ministre Jean Castex, Marc Sanchez, Secrétaire Général du Syndicat des Indépendants (SDI), déplore le peu d'ambitions[…]

La taxe forfaitaire de 10€ sur les CDDU est supprimée

La taxe forfaitaire de 10€ sur les CDDU est supprimée

L’Institut Nutrition lance la 1ère édition de son Prix de Recherche

L’Institut Nutrition lance la 1ère édition de son Prix de Recherche

Nestlé Professional : des guides de bonnes pratiques pour soutenir les professionnels

Nestlé Professional : des guides de bonnes pratiques pour soutenir les professionnels

Plus d'articles