Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Courtyard by Marriott Paris Colombes

Jean-Charles Schamberger
L'hôtel Courtyard de Colombes (150 chambres) a été inauguré officiellement le 28 septembre en présence de nombreux membres de la direction européenne et internationale du groupe Marriott.
L'établissement casse les codes hôteliers habituels et innove à plus d'un titre au niveau de sa restauration. D'une part, il installe un restaurant-bar dans le lobby, et d'autre part, il joue sur la polyvalence du personnel (lire Néorestauration n°435 daté d'octobre).
Avec le restaurant Oleo Pazzo Mediterranean Bistro, doté de 90 places et d'un patio pouvant en accueillir 50 autres, l'établissement joue une nouvelle carte, en direction principalement d'une clientèle d'affaire locale. Le client passe sa commande au comptoir, paye, prend un plateau avec du pain et des couverts puis va s'installer. Il se fait ensuite servir en salle des mets de type méditerranéen qu'il a commandés, tels que légumes grillés, spaghettis aux crevettes, côtes d'agneau et saumon grillés, antipasti, etc. L'enseigne du groupe Marriott a ainsi cherché à répondre à une demande constante du client : « Payer moins, tout en bénéficiant d'une belle qualité », observe Wolfgang Lindlbauer, vice-président des opérations pour l'Europe continentale, en charge notamment de l'ensemble du secteur restauration. La cuisine est réalisée à partir de produit frais. Doté également d'un Mini-Market dans le lobby, permettant aux clients de faire des achats et de les emporter dans leur chambre (le mini-bar est vide à leur arrivée), l'établissement propose des articles alimentaires ainsi que des produits de dépannage. « La bière Heineken est à 2,50€, la bouteille de vin à 15€, et le sandwich à 4,50€. Et ceci, 24 heures sur 24 !», souligne Wolfgang Lindlbauer. Bien que peu mis en avant par l'établissement, le room-service est disponible moyennant une surcharge de 5€.

Après deux mois d'ouverture, Eric Bouf, directeur du Courtyard Colombes se dit extrêmement satisfait et constate un excellent feed-back sur l'ambiance ainsi créée : « Notre ticket moyen s'affiche à 18€ et nous sommes 25 à 30% moins cher que les autres restaurants d'hôtel 4 étoiles », explique-t-il.
Situé tout près du centre d'affaires de La Défense et à 15 minutes du coeur de Paris, le Courtyard by Marriott Paris Colombes constitue le prototype du nouveau concept Courtyard à destination des clients européens, d'affaire et de tourisme, cherchant des services de qualité à prix modérés. L'objectif est d'ouvrir 25 à 30 Courtyard en France et une cinquantaine en Europe au cours des cinq prochaines années a annoncé Jean-Marc Grosfort, vice-président du développement de Marriott International. Bref, un concept observé de très près par l'ensemble de la compagnie.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

C’est la rentrée (aussi) pour la Brasserie du Louvre

C’est la rentrée (aussi) pour la Brasserie du Louvre

Réouvert en 2019, après deux ans de travaux de rénovation, l’Hôtel du Louvre, face à la Comédie Française, dans le 1er arrondissement de Paris, a dû rapidement refermer ses portes,[…]

Premier bilan : L’hôtellerie française sort doucement la tête de l’eau

Premier bilan : L’hôtellerie française sort doucement la tête de l’eau

Une carte glamour, hommage à la Méditerranée et au cinéma, au Barrière Le Majestic - Cannes

Une carte glamour, hommage à la Méditerranée et au cinéma, au Barrière Le Majestic - Cannes

L’Ecole hôtelière de Lausanne choisit la France pour une offre de formations professionnelles

L’Ecole hôtelière de Lausanne choisit la France pour une offre de formations professionnelles

Plus d'articles