Courtepaille innove avec des toits carrés

La rédaction de Néorestauration

La chaîne facilement identifiable par l'architecture de ses restaurants ronds à toit de chaume inaugure un nouveau format à Villabé (91).

La chaîne souhaitait renouveler la conception de ses restaurants afin de posséder un nouveau format, plus facile à adapter en fonction des contraintes des différents sites. Son prototype, installé en face du magasin Ikea, dans la zone commerciale de Villabé, s'étend sur deux niveaux sur une surface de 460 m². On y retrouve les basiques de l'enseigne : une grande cheminée et un décor rustique. La nouveauté vient de la forme du bâtiment, rectangulaire. La salle, flanquée de larges baies vitrées, gagne en luminosité. Elle est aussi équipée de verrières modulables sur deux côtés qui ouvrent sur deux terrasses. «Nous ne voulions pas bouleverser notre concept mais plutôt nous donner les moyens de nous implanter avec moins de contraintes techniques sur les différents types de sites. Cela nous rendra plus accessibles, en particulier, les sites classés », précise André Motte, président du directoire de Courtepaille.
Ce bâtiment solo, d'une capacité de 150 places assises, sans compter les 70 places en terrasse, a nécessité un investissement de 1,6 M€, foncier compris. Deux autres restaurants similaires devraient ouvrir en 2004 à Meung-sur-Loire (45) et Martigues (13).
Avec 146 unités, Courtepaille a réalisé en 2003 un chiffre d'affaires de 154,5 M€, en augmentation de 5 %. Cette progression est moins forte que celle enregistrée en 2002 (+15 %), un chiffre imputable au dynamisme de la fréquentation mais aussi au développement du parc à la fin de l'année 2001 et au cours de l'année 2002. Dans une conjoncture déprimée, et alors que ses concurrents accusent un recul de leurs chiffre d'affaires, l'enseigne a plutôt bien tiré son épingle du jeu.
Elle pourrait renouer d'ailleurs avec une croissance à deux chiffres en 2004 car ses restaurants ont enregistré un redémarrage d'activité, en janvier et en février, avec un volume d'affaires en hausse de plus de 20 % par rapport à 2003, succursales et franchisés inclus.
En 2004, Courtepaille planifie huit ouvertures en propre (Bordeaux Mérignac, Chartres-le-Coudray, Dreux, Lorient, Meaux, Metz, Valenciennes, Torcy) et huit autres en franchise (Avignon-Le-Pontet, Bayonne, Beaune, Clermont-Ferrand, La Ciotat, Marseille, Meung-sur-Loire, Valence).
pcecconello@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Aux enfants terribles, un concept qui associe restauration et loisirs

Aux enfants terribles, un concept qui associe restauration et loisirs

Début décembre et après dix-huit mois de travaux, Aux enfants terribles ouvrira sur 1 800 m2 dans une ancienne ferme entièrement rénovée située le long du canal de Roubaix, à Marquette-lez-Lille (Nord). Conçu par Ludovic Flipo,...

27/09/2022 | Concepts
« Les classiques de brasserie, ça met tout le monde d’accord ! », disent Victor Dubillot et Charles Perez, de Nouvelle Garde

Interview

« Les classiques de brasserie, ça met tout le monde d’accord ! », disent Victor Dubillot et Charles Perez, de Nouvelle Garde

Le meilleur été du hors-foyer depuis 2019, selon NPD Group

Le meilleur été du hors-foyer depuis 2019, selon NPD Group

Une saison estivale quasi au niveau de 2019 sur la plateforme TheFork

Une saison estivale quasi au niveau de 2019 sur la plateforme TheFork

Plus d'articles