Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Courtepaille confirme sa présence en centres commerciaux et s'installe en Pologne

Paul Fedele

Philippe Labbé et Pascal Magneron
Philippe Labbé, président du directoire de Courtepaille
et Pascal Magneron, directeur du marketing


Le programme est chargé en 2008 pour le spécialiste de toutes les grillades qui accélère ses opérations marketing auprès de ses clients, notamment les familles, ouvre deux nouvelles adresses en centres commerciaux, sort de l'Hexagone avec une première ouverture en Pologne et prend date pour l'environnement.

+ 13,2 % de croissance
Le président du directoire, Philippe Labbé, accompagné de son directeur marketing Pascal Magneron, avait toutes les raisons d'être satisfait le 12 février lors de la présentation de la stratégie Courtepaille et les actions marketing pour l'année qui démarre. La chaîne qui finit l'année 2007 avec 196 restaurants et un volume d'affaires sous enseigne en progression de 13,2 % à 253 M€ (+4,9 % à périmètre constant) ne manque pas d'idées pour dynamiser la fréquentation du réseau, toucher toutes les clientèles et poursuivre une politique pour le moins active de communication et de développement.

Modèle confirmé en centre commercial
Le lieu de rendez-vous, le Courtepaille du centre commercial Créteil Soleil, n'avait rien du hasard. Puisque la chaîne qui a validé la modélisation du concept en centres commerciaux (Créteil et Torcy), annonce deux nouveaux projets pour 2008 : le premier au sein du mail du prochain centre commercial Ruban Bleu de Saint-Nazaire (avril) aux côtés de 7 autres enseignes dans le cadre du projet ville-Port 2 conduit par Apsys, l'autre aux Docks Vauban en fin d'année. Deux restaurants en filiale qui reprendront les nouveaux codes d'agencement, et qui s'ajouteront  à la quinzaine d'ouvertures programmées pour l'année en plus des 152 succursales et 44 franchises comptabilisées à fin 2007.

Entrée en Pologne
En ouvrant courant mai, son premier restaurant hors frontières de 140 places au sein du vaste centre commercial Arcadia de Varsovie, Courtepaille teste une nouvelle expérience. « Le marché polonais est dynamique et en attente de nouveaux formats de restauration ; nous pensons que l'offre Courtepaille, si elle sera quelque peu aménagée, est tout à fait adaptée ». Une ouverture à valeur de test pour la marque !

La famille, une cible prioritaire
Pour accroître le trafic et renforcer la fidélisation, la marque qui cultive depuis toujours une politique "familles", a décidé d'appuyer un peu plus son action. Pour cela, elle a élaboré sous l'impulsion de Pascal Magneron et de son équipe et  en partenariat avec Science&Vie Découverte et Junior, un jeu de cartes divertissant et malin : « Les 7 de table ». Et pour démontrer que la marque est soucieuse de préserver le pouvoir d'achat de ses clients, elle leur remettra un étui contenant les 7 atouts familles : 7 offres promotionnelles qui sont aussi 7 occasions de revenir en famille. Une démarche qui vient soutenir une carte déjà retravaillée en ce sens puisque Courtepaille propose pas moins de 3 formats d'offres pour les enfants : le Baby Paillou à 4,9 € pour les moins de 4 ans, le Paillou à 7,80 € jusqu'à 15 ans et le menu Ado Festipaille jusqu'à 18 ans à 12,50€ avec entrée-plat-dessert-boisson.

Courtepaille, entreprise citoyenne
Si la chaîne a déjà montré son engagement et son avance en matière de gestion des ressources humaines ou de la qualité, elle se veut aussi entreprenante dans le domaine de l'écologie. C'est la première chaîne de restauration « service à table », à s'être doté d'une direction du développement durable entre les mains d'Antoine Sauvage. Elle a déjà mesuré son « empreinte écologique » via un bilan carbone et mis en place des actions concrètes pour réduire l'impact de son activité sur la nature.
Courtepaille n'a pas manqué aussi de souligner son partenariat récent avec ViaMichelin qui permet à tout à chacun de visualiser rapidement l'emplacement d'un restaurant lors d'une recherche d'itinéraire.


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Les décisions de justice se suivent, et commencent à se ressembler. Le 21 janvier 2021, le Tribunal de Commerce de Paris a une nouvelle fois contraint Axa à prendre en charge les pertes d’exploitation liées[…]

Ferrandi Paris aussi passe au Click&Collect

Ferrandi Paris aussi passe au Click&Collect

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Sommet Education mise sur le phygital à Glion et Les Roches

Sommet Education mise sur le phygital à Glion et Les Roches

Plus d'articles