informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Corrélations (France)

Publié le par

N.B. Seuls les écarts de réponses ayant une signification statistique (calculs de corrélation) sont analysés ci-après.

L?AGE 

. Plus on est jeune et moins on consomme du vin fréquemment : 6% tous les jours ou presque pour les moins de 25 ans; 39% pour les 50 ans ou plus. 

. Plus on est jeune et plus on est non consommateur absolu : 15% des moins de 25 ans ne consomment jamais de vin, contre 3% des 50 ans et plus. 

. Plus on est jeune et moins on aime le goût du vin : 31% des moins de 25 ans tout à fait d'accord avec l'affirmation "j'aime le goût du vin" contre 51% des 50 ans et plus; 16% de "plutôt pas d'accord" contre 5%. 

. Plus on est âgé, moins on trouve que "le vin, c'est cher" : 26% des 50 ans et plus pas d'accord du tout contre 16%·des moins de 25 ans. 

. Plus on est jeune et plus on préfère d'autres boissons au vin : 82% des moins de 25 ans tout à fait ou plutôt d'accord contre 35% des 50 ans et plus. 

. Plus on est jeune et plus on trouve que "c'est difficile de choisir un vin" : 41% des moins de 25 ans tout à fait d'accord contre 24% des 50 ans et plus. 

. Plus on est jeune et plus on "réserve sa consommation de vin aux grandes occasions" : 11% seulement des moins de 25 ans pas d'accord du tout contre 28% des 50 ans et plus (la césure est surtout sensible à 50 ans). 

. Plus on est âgé et plus on "ne conçoit pas un repas sans vin" : 23% des 50 ans et plus tout à fait d'accord contre 2% des moins de 25 ans. 

. Plus on est âgé et plus on consomme du vin pendant les repas quotidiens : 51% des 50 ans et plus contre 22% des moins de 25 ans. 

. Plus on est jeune et plus on consomme du vin pendant les repas à caractère festif : 97% des moins de 25 ans contre 77% des 50 ans et plus (la césure est surtout sensible à 50 ans). 

. Les jeunes achètent le plus souvent le vin dans les grandes surfaces : 61% des moins de 25 ans contre 47% des plus de 25 ans. Ils l'achètent en revanche moins fréquemment chez les producteurs ou les coopératives : 13% des moins de 25 ans contre 27% des plus de 25 ans. 

. Plus on est âgé et plus on a eu l'occasion d'acheter au moins une fois du vin sur Internet : 7% des 50 ans et plus, contre 1% des moins de 25 ans. Plus on est jeune et moins on envisage de le faire à l'avenir : 76% des moins de 25 ans ne l'envisagent pas contre seulement 58% des 50 ans et plus. 

. Les jeunes jugent l'argument du prix plus important pour favoriser les achats sur Internet que les plus âgés : 49% des moins de 25 ans contre 36% des plus de 25 ans. 

LE SEXE 

. Les hommes boivent plus fréquemment du vin que les femmes : 22% tous les jours ou presque contre 14%; 17% moins d'une fois par mois contre 33%. 

. Les femmes aiment moins le goût du vin que les hommes : 34% tout à fait d'accord contre 45%, 16% plutôt pas d'accord contre 4%. 

. Les femmes préfèrent plus souvent d'autres boissons au vin que les hommes : 33% tout à fait d'accord contre 16%. 

. Les femmes sont moins convaincues que le vin est bon pour la santé que les hommes : 49% plutôt d'accord contre 61%; 30% plutôt pas d'accord contre 21%. 

. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à réserver leur consommation de vin aux grandes occasions : 32% tout à fait d'accord contre 21%. 

. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à consommer du vin à l'apéritif : 37% contre 22%. 

. Les hommes sont plus nombreux que les femmes à consommer du vin pendant les repas quotidiens : 34% contre 21%. 

. Les hommes sont plus attachés que les femmes à l'argument prix pour favoriser les achats sur Internet : 45% contre 32%. 

LE REVENU 

. Les CSP+ sont plus nombreux à boire du vin tous les jours ou presque que les CSP- ou les inactifs : 24% contre 16% et 14%. 

. les inactifs sont plus nombreux que les actifs à ne jamais boire de vin : 12% contre 4% des CSP+. 

. Les CSP+ sont plus nombreux que les CSP- et les inactifs à aimer le goût du vin : 50% tout à fait d'accord contre 34% et 31%. 

. Les CSP- et surtout les inactifs sont plus nombreux à préférer d'autres boissons au vin que les CSP+ : 31% et 28% tout à fait d'accord contre 14%. 

. Les CSP- sont plus nombreux que les autres à penser que le vin n'est pas bon pour la santé : 10% tout à fait d'accord contre 3% et 3%. 

. Les inactifs sont plus nombreux que les CSP+à penser que c'est difficile de choisir un vin : 39% tout à fait d'accord contre 25%. 

. Les inactifs sont plus nombreux que les CSP+ à acheter le vin dans les grandes surfaces : 63% contre 41%. Ils sont moins nombreux à l'acheter chez les producteurs ou coopératives : 13% contre 30% (25% pour les CSP-). 

. Les CSP+ sont plus nombreux à avoir l'intention d'acheter du vin sur Internet à l'avenir que les inactifs : 39% contre 22% (30% pour les CSP-). 

L?HABITAT 

Le fait d'habiter une maison ou un appartement entraîne moins d'écarts significatifs dans les réponses que les critères précédents : âge, sexe, revenu. Le fait d'habiter en foyer ou en résidence étudiante n'entraîne pas d'écart significatif, du fait de leur très faible poids dans l'échantillon (2%). 

On observe aussi qu'il y a peu de différence dans les réponses entre les Internautes propriétaires de leur logement et les locataires. 

. Ceux qui habitent une maison sont plus nombreux à penser que c'est difficile de choisir un vin que ceux qui habitent en appartement : 39% tout à fait d'accord contre 26%. 

. Ceux qui habitent une maison sont plus nombreux à acheter le vin chez des producteurs ou coopératives : 30% contre 17% de ceux qui habitent un appartement. Ces derniers sont en revanche plus nombreux à l'acheter dans des magasins spécialisés : 27% contre 18%. 

CORRÉLATIONS ENTRE LES RÉPONSES AUX QUESTIONS . Ceux qui disent aimer le goût du vin en consomment davantage en apéritif (37% de ceux qui sont tout à fait d'accord avec l'affirmation contre 21% de ceux qui ne sont pas d'accord du tout), mais aussi pendant les repas quotidiens (39% contre 0%). 

. Ceux qui disent ne pas aimer le goût du vin l'achètent plus souvent dans les grandes surfaces : 100% de ceux qui ne sont pas d'accord du tout avec l'affirmation contre 43% de ceux qui sont tout à fait d'accord. 

. Ceux qui disent aimer le goût du vin sont plus nombreux à envisager d'en acheter sur Internet à l'avenir : 42% de ceux qui sont tout à fait d'accord avec l'affirmation contre 5% de ceux qui ne sont pas d'accord du tout. 

. Ceux qui pensent que le vin est cher sont plus nombreux à estimer que des prix moins élevés que dans les autres formes de commerce pourraient favoriser les achats de vin sur Internet : 50% de ceux qui ne sont pas d'accord du tout avec l'affirmation "le vin, c'est pas cher" contre 36% de ceux qui sont tout à fait d'accord. 

. Ceux qui pensent que le vin est cher sont plus nombreux à en consommer à l'apéritif : 43% de ceux qui ne sont pas d'accord du tout avec l'affirmation "le vin, c'est cher" contre 22% de ceux qui sont tout à fait d'accord. Ils sont aussi plus nombreux à en consommer pendant les repas quotidiens : 44% de ceux qui ne sont pas d'accord du tout avec l'affirmation contre 9% de ceux qui sont tout à fait d'accord. 

 

Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

02 avril 2019

Restauration & Santé

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus