Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Contre-offensive de Buffalo Grill

La rédaction de Néorestauration
Après la mise en examen de Christian Picart, son frère François, président du directoire, a réagi pour se porter garant des produits consommés dans ses restaurants. Christian Picart intervenait à son tour pour affirmer que la justice ne détenait aucune pr

 

Les événéments et les annonces qui font suite à la mise en examen de quatre dirigeants de Buffalo Grill se succèdent à un rythme quotidien, avec une couverture médiatique maximale.

Jeudi 19 décembre, Christian Picart, fondateur et président du Conseil de surveillance de Buffalo Grill, était finalement mis en examen, notamment  pour "homicides involontaires". Vendredi, le parquet de Paris faisait appel de la décision du juge des libertés et de la détention de ne pas le placer en détention provisoire.

Jeudi 19 décembre, en fin de journée, François Picart, président du directoire - et oncle de Christian, affirmait dans un communiqué qu'au sein du groupe Buffalo Grill, "toutes les règles d'hygiène, de traçabilité et de contrôle sanitaire sont scrupuleusement respectées. Toutes les pièces de boeuf qui sont et seront  consommées dans nos restaurants présentent toutes les garanties de qualité". François Picart indiquait toutefois que "s'il était prouvé que des comportements individuels déviants, inconnus de la Direction, avaient eu lieu avant 2000, j'en serais profondément indigné et ils seraient sévérement sanctionnés..."

Le lendemain, François Picart donnait une première estimation sur la baisse de la fréquentation dans les restaurants, de l'ordre de 40 %.

Vendredi 20 décembre, Christian Picart prend à son tour et pour la première fois la parole lors d'une interview à la chaîne d'informations LCI. "IL n'y a pas de preuve, il n'y aucune preuve sur les accusations. Alors je commence à douter un peu (...) de la justice française". Et d'ajouter : "Je suis formel. Je n'ai jamais importé de viande anglaise, je le dis sur l'honneur. Je n'ai pas monté cette affaire en plus de vingt ans pour tout casser avec une connerie comme ça".

La contre offensive médiatique de Buffalo Grill s'est poursuivie avec une déclaration de François Picart à l'Agence France Presse indiquant qu'une plainte serait déposée contre un employé de Districoupe, "qui porte, selon lui, des accusations complètement fausses mettant en danger une entreprise de 6000 personnes".

Dans cette même journée du vendredi, on apprenait que l'association de consommateurs CLCV (Consommation, Logement et Cadre de vie), se portait civile, tout comme la Fédération nationale bovine, et la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles).

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de[…]

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles