Consommation d'alcool au restaurant: le monde d'après?

AGNÈS DELCOURT
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Consommation d'alcool au restaurant: le monde d'après?

© OJJ-RTP VALINCO/SIPA

Dans sa dernière étude, NDP Group met en évidence un net recul de la consommation de boissons alcoolisées en restauration commerciale doublé d’un vieillissement des consommateurs.

La période de pandémie suivie de l’inflation galopante n’en finit pas de rebattre les cartes de la consommation et tout particulièrement en restauration commerciale. Les boissons, notamment alcoolisées, n’échappent pas à la règle. Composantes d’une marge qui se réduit comme peau de chagrin pour les restaurateurs, elles voient leurs habitudes de consommation se transformer.
Alors que la restauration à table concentre 65% de la consommation totale de boissons alcoolisées en restauration commerciale, l’étude NDP Group met en évidence une consommation au dîner en recul de 5 points par rapport à 2017. « Les sorties conviviales en restauration à table ont reculé de 25% par rapport à 2019 sur la période de janvier à septembre, et les boissons alcoolisées, items les plus chers de la carte, sont particulièrement touchées par les restrictions financières et sociales », avance Maria Bertoch, experte foodservice chez NDP Group.
A contrario, le déjeuner n’a jamais été aussi arrosé, avec un gain de 5 points de consommation depuis 2017. Autre surprise, la consommation de fin de journée entre 17 et 19 h, en clair les happy-hours, gagne 1,6 point sur la même période.
Les plus gros consommateurs d’alcool restent les 35 ans et plus qui représentaient 80% de la consommation en volume en 2017. Mais, en restauration à table, ils contribuent aujourd’hui pour deux tiers à sa baisse. Seuls les plus de 50 ans affichent une consommation stable. « Les 18-24 ans n’ont jamais consommé beaucoup d’alcool en établissement, préférant acheter des bouteilles à rapporter à la maison, précise Maria Bertoch. Toutefois leur consommation a chuté de 5 points depuis 2017, ce qui soulève la question du renouvellement des consommateurs de boissons alcoolisées en restauration. » Un argument supplémentaire pour encourager les restaurateurs à multiplier les initiatives, idées et animations destinées à séduire un public plus jeune.

Nous vous recommandons

Kantar analyse les comportements de consommation des Français face à l'inflation

Kantar analyse les comportements de consommation des Français face à l'inflation

Dans son étude de la consommation 2022 des ménages français, Kantar Worldpanel décrypte l’évolution des comportements, face à l’inflation et au télétravail.Parmi les grands enseignements de l’étude 2022 de la consommation des...

Bilan des dépenses du réveillon : le volume d’affaires des bars et restaurants a considérablement augmenté par rapport à 2021

Bilan des dépenses du réveillon : le volume d’affaires des bars et restaurants a considérablement augmenté par rapport à 2021

Une base de données sur le process de lactofermentation

Une base de données sur le process de lactofermentation

La livraison, un plaisir du week-end partout dans le monde

La livraison, un plaisir du week-end partout dans le monde

Plus d'articles