Congrès RHD 2021 de Néo - Les canaux, les segments, les prévisions 2021/2022 selon NPD

SABINE DURAND

Extraits de « 2022, Les clés de la reconquête », thème de la 18ème édition du Congrès RHD de Néo, qui s'est tenue le 2 décembre 2021, à La Bellevilloise, dans le 20ème arrondissement de Paris.

Congrès RHD 2021 de Néo - Les canaux, les segments, les prévisions 2021/2022 selon NPD

Maria BERTOCH, FOODSERVICE Industry Expert, NPD GROUP

© Sylvie Humbert

  • Une remontée lente : Si l’année 2020 s’est finalement mieux terminée en valeur (-38 %) que NPD ne l’avait prévu (-45 %), pour 2021, le panéliste s’est montré trop optimiste, rappelle Maria Bertoch, Foodservice Europe Industry Analyst  : ne sachant pas qu’il y aurait 5 mois de fermetures des établissement, un pass sanitaire, des vagues successives d’épidémie, il tablait sur une baisse comprise entre - 15 et - 25 %, elle sera plutôt de - 34 %.
  • Des leviers chamboulés : ils considéraient l’emplacement comme le premier facteur du succès avant crise, 400 opérateurs de la RHD en Europe ont complètement revisité leur top 4 ès-réussite : l’innovation technologique/digitale, les produits frais et sains, la protection sanitaire et la livraison/VAE.
  • Un léger retard national : Sur la période janvier-octobre 2021, la RHD atteint 62 % de son niveau sur la même période de 2019, quand elle est à 79 % pour le Royaume-Uni (un pays fortement tourné vers la livraison) et à 71 % au total des big five (Allemagne, Espagne, Italie inclus), A noter que dans tous les pays, la restauration rapide tire mieux son épingle de la crise que les autres segments.

    Une commande sur 3 est livrée au Royaume Uni, une sur 8 en France

  • Le canal à privilégier n’est pas forcément celui qu’on pense. La restauration sur place a diminué de moitié -elle est passée de 60 % des visites avant la Covid à 30 % désormais- ; la livraison a gagné du terrain -elle est passée de 3 % à 10 % des visites- mais c’est surtout la vente à emporter qui a pris du poids. Avec 60 % des visites, c’est une opportunité  à saisir « d’autant qu’elle est plus rentable que la livraison pour le restaurateur »… :
  • C’est quoi la suite ? En valeur, fin 2021, la RHD devrait être à - 34 % vs 2019, à + 4 % vs 2020. En 2022, si tout se passe normalement, elle ne devrait plus être qu’à - 13 % par rapport à 2019. 
    2 décembre 2021

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Congrès RHD 2021 de Néo - La digitalisation en question

Congrès RHD 2021 de Néo - La digitalisation en question

Outil phare de la restauration pendant la pandémie, le digital s’est sensiblement développé ces derniers mois, comme le montrent les 3 experts du sujet réunis le 2 décembre 2021 pour le congrès RHD, Maxime Buhler, cofondateur de...

Congrès RHD 2021 de Néo - Implications et perspectives des hausses des matières agricoles par le Groupe Avril/Sofiproteol

Congrès RHD 2021 de Néo - Implications et perspectives des hausses des matières agricoles par le Groupe Avril/Sofiproteol

Retour sur le Congrès RHD 2021 de Néo - Quelles sont les clés de la reconquête ?

Analyse

Retour sur le Congrès RHD 2021 de Néo - Quelles sont les clés de la reconquête ?

Congrès RHD 2021 de Néo : Des marqueurs de plus en plus recherchés sur l’offre

Congrès RHD 2021 de Néo : Des marqueurs de plus en plus recherchés sur l’offre

Plus d'articles