Analyse

Congrès RHD 2021 de Néo - Commerce spécialisé, GMS et restauration, les vases communicants vus par IRI Gira Food Service

SABINE DURAND
Congrès RHD 2021 de Néo - Commerce spécialisé, GMS et restauration, les vases communicants vus par IRI Gira Food Service

Emily Mayer, directrice Business Insights Iri

C'était déjà le cas avant la pandémie, ça l'est encore plus depuis... Les frontières entre les canaux de distribution se floutent, analyse Emily Mayer, directrice business insight d'Iri

Les dépenses alimentaires des Français ont bien résisté en 2020. Sans restaurants pendant une partie de l'année, elles n’ont baissé que de 0,8% grâce au report sur les autres canaux de distribution : entre septembre 2020 et 2021, le commerce traditionnel a ainsi progressé de 38 %, les commerces spécialisés en bio, frais et surgelés, respectivement de 27%, 46 % et 42 % et la grande distribution de 7 %, « c’est fort pour ce canal ».
Forcément, quand on a enregistré une telle croissance, on a envie de la conserver, d'où les efforts réalisés par tous ces concurrents.
- Un spécialiste du surgelé comme Picard (1000 points de vente, livraison via Chronofresh ou le partenariat récent avec Deliveroo) développe un snack bar connecté pour aller chercher la consommation là où elle se situe, dans les hôpitaux, les universités, les entreprises, les parcs d’attraction etc.
- Les grandes surfaces alimentaires font elles aussi beaucoup de choses pour retenir les consommateurs gagnés en 2020. En termes de prix avec un retour de l’agressivité promotionnelle ; en termes de réinvention de l’espace non alimentaire pour générer du trafic ; en termes d’omnicanalité, avec l’ouverture de drives piétons ; en termes d’offre, avec, une présence sur le mieux consommer via le nettoyage de leurs marques, l’investissement sur leurs espaces métier (charcuterie, boucherie etc) ; en développant l'offre de repas préparés ou la restauration à proprement parler (par exemple Auchan à Fontenay, dans le 94, avec 70 places assistes) etc.
- Quelque soit le segment, la livraison gagne du terrain.
Bref, la crise sanitaire a engendré des gros mouvements et la concurrence avec le retail s’est intensifiée. Pour progresser, le foodservice doit voir comment lier l’expérience, le produit, le service et un positionnement prix adapté. Mais aussi observer comment se déplace la consommation, vers les périphéries des métropoles, la façade atlantique etc.
VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Conférence - Réinvention de la restauration collective et premiers retours du GT Eco du CNRC

Conférence - Réinvention de la restauration collective et premiers retours du GT Eco du CNRC

Entre inflation des prix, nouveaux besoins des consommateurs, nouvelles offres de restauration et développement durable, comment la restauration collective peut-elle continuer à se réinventer ? Comment mobiliser les professionnels du...

L'Italie, pays invité d'honneur du salon EquipHotel

L'Italie, pays invité d'honneur du salon EquipHotel

Sirha, un rendez-vous attendu du 19 au 23 janvier 2023

Sirha, un rendez-vous attendu du 19 au 23 janvier 2023

HORECAlpes 74, une réunion au sommet pour les professionnels du CHR

HORECAlpes 74, une réunion au sommet pour les professionnels du CHR