Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Congrès de l'UMIH à Toulouse : la TVA au coeur des débats

Patricia Cecconello
Manifestation des restaurateurs devant la préfecture de la Ville rose, mais confiance d'André Daguin dans l'issue des négociations après la confirmation de la détermination de Dominique de Villepin à faire avancer le dossier.
Les professionnels de l'hôtellerie-restauration, ont décidé en fin de matinée ce mercredi 7 décembre, d'aller manifester devant la préfecture de Toulouse - ville hôte de leurs congrès annuel qui se déroule depuis hier mardi et jusqu'à demain jeudi - afin de marquer leur mobilisation et leur détermination à voir aboutir le dossier TVA. Une délégation, conduite par André Daguin, président confédéral, a d'ailleurs été reçue par le préfet.
A Paris, Dominique de Villepin lui a, en quelque sorte répondu à distance, en début d'après-midi lors des questions d'actualités de l'Assemblée nationale. Le chef du gouvernement s'est en effet, engagé à faire avancer le dossier européen lors du prochain rendez-vous du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement les 15 et 16 décembre. « Nous manifesterons la même détermination pour la restauration que pour le bâtiment ... La TVA à taux réduit est un élément clé pour le dynamisme de l'économie, pour défendre notre tradition de convivialité et nos terroirs. Cette mesure est nécessaire pour créer de l'emploi et défendre le pouvoir d'achat... Nous voulons créer un partenariat avec la profession et travailler en concertation selon un calendrier qui tiendra compte des impératifs budgétaires. »

André Daguin se dit content de la position affichée par Dominique de Villepin et confiant sur l'issue des négociations les 15 et 16 décembre. «  Je suis tout à fait partant pour réfléchir sur un échéancier qui donne des garanties au gouvernement en matière de salaires et de prix, par exemple, puisqu'il semble que notre profession souffre d'un déficit d'image. Mais, il faut aussi nous faire confiance et croire en notre volonté de modernisation. La TVA à taux réduit nous donnera la possibilité d'agir sur les salaires, sur les prix et sur les investissements. D'ailleurs, nous sommes prêts à aller plus loin sur la grille de salaires, avec de réelles modulations. Pour cela, la TVA à taux minorée doit être mise en place avant l'été afin que la profession reprenne confiance et puisse se relancer de manière constructive. Si le dossier ne débouchait pas favorablement lors du prochain sommet, il faut envisager sérieusement la subsidiarité pour résoudre ce problème au plus vite », a expliqué le président de l'UMIH.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

Rendre le commerce physique aussi simple et rapide que le digital. C’est avec cette idée en tête que Christine de Wendel (ex COO de Mano Mano), Victor Lugger et Tigrane Seydoux, les fondateurs de Big Mamma, viennent[…]

 Embauche des saisonniers d’été : la clarification du Gouvernement

Embauche des saisonniers d’été : la clarification du Gouvernement

Le Cordon Bleu Paris et l’Université Paris Dauphine-PSL s’associent sur un MBA

Le Cordon Bleu Paris et l’Université Paris Dauphine-PSL s’associent sur un MBA

 UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

Plus d'articles