Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Table Ronde

Concrètement, que peut-on faire ?

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Concrètement, que peut-on faire ?

LES BIODECHETS

© Sylvie Humbert

Olivier Robin 

 

Nous avons élaboré une solution pour les bateaux de croisière, car ils ont des points de fabrication de déchets nombreux et n'ont pas le droit de jeter en mer... Nous avons donc développé une solution avec des points de collecte reliés entre eux par des canalisations et un stockage en cuve dans des conditions maximales d'hygiène pendant un mois.

 

Nous avons ensuite dupliqué cette solution sur terre, pour des capacités de 1 000 à 3 500 couverts, des cuisines centrales avec jusqu'à 14 points de collecte... Nous le déclinons désormais pour des restaurants de 200 à 300 couverts par jour. Il faut rappeler que la problématique de la gestion des biodéchets sur site doit être prise en compte en termes sanitaires, car ces biodéchets sont considérés comme des SPA3, sous-produits animaux de catégorie 3 (déchets de cuisine et table).

 

S'ils ne sont pas bien pris en charge, ils risquent de dériver vers la catégorie 2 (une catégorie 3 dégradée), avec toutes les obligations qui en découlent pour le producteur... Qui est responsable de son biodéchet jusqu'à l'arrivée chez le méthaniseur ou le composteur. Si risque sanitaire il y a (par exemple en août dans le Sud, si vous avez prévu une levée de bac tous les trois jours), il peut être incriminé... Et son biodéchet C2 ne peut plus entrer dans les filières C3.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Équilibre nutritionnel et snacking, une alliance possible

Interviews

Équilibre nutritionnel et snacking, une alliance possible

La généralisation du déjeuner sur le pouce a fait naître une grande attente du consommateur pour des propositions de snacking sain et équilibré, ce qui n'est pas nécessairement antinomique.[…]

27/06/2016 | SnackingDébat
[DEBAT] Le surgelé monte en gamme

Table Ronde

[DEBAT] Le surgelé monte en gamme

« Il faut être volontariste si l'on veut permettre aux filières d'alimentation durable de se développer »

Interviews

« Il faut être volontariste si l'on veut permettre aux filières d'alimentation durable de se développer »

« Les procédures de marchés publics sont un frein à l'achat de produits locaux »

Interviews

« Les procédures de marchés publics sont un frein à l'achat de produits locaux »

Plus d'articles