Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Compass en phase avec ses objectifs

La rédaction de Néorestauration
Le groupe britannique maintient ses prévisions de croissance organique de chiffre d'affaires (+ 6 %), de hausse des marges et de trésorerie nette. Il envisage de nouvelles acquisitions dans ses deux coeurs de métiers.

Deux mois avant la publication (le 21 mai) des résultats de son premier semestre d'activité, clos le 31 mars, Compass Group a confirmé ses prévisions antérieures et a précisé certaines progressions d'activité et de rentabilité.

Le leader mondial de la restauration sous contrat estime ainsi à 5 % la hausse à périmètre constant du CA de sa division Royaume-Uni, à 6 % celle de l'Europe continentale et du reste du monde, et à 7 % celle de l'Amérique du Nord. Ses objectifs de croissance organique (au moins 6 %) sont donc un peu supérieurs à ceux de Sodexho (entre 4 et 6 %). Sur ce même premier semestre, le britannique table sur une hausse de ses marges à périmètre équivalent de 20 à 30 points de base et sur une augmentation (non chiffrée) de sa trésorerie nette.

Pour Compass, ces bonnes performances sont dues en particulier à la pertinence de son modèle de business. Il consiste à développer conjointement ses activités de restauration sous contrat et de concession et de distribution automatique, et à utiliser de manière optimale son portefeuille de marques.

Cette approche ciblée se traduit, selon le groupe, par un taux de rétention des contrats de 95 % et par le gain de nouveaux clients. Compass fournit ainsi un exemple de fidélisation avec le contrat national reconduit pour sept ans avec le groupe de télécommunications BT, et un chiffre d'affaires annuel attendu de 25 M£.

Par ailleurs, le leader mondial a maintenu ses prévisions initiales pour les douze mois de l'exercice, et a précisé qu'il comptait consacrer au cours de cet exercice  200 millions de Livres (environ 300 M€) à des acquisitions dans ses deux coeurs de métier. 

Ayant déjà dépensé 127 M€ pour acquérir 60 % du capital du groupe italien Onama, Compass consacrerait encore près de 190 M€ à de nouveaux rachats. Déterminé à poursuivre une croissance externe, et disposant de ressources financières et d'une trésorerie suffisante, il lui reste maintenant à trouver des opportunités. Elles semblent encore nombreuses en Europe (sur les marchés allemands, italiens et espagnols notamment), en Amérique et en Asie.

jfvuillerme@neorestauration.com

 

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles