Compass : bénéfices semestriels en hausse de 10,3 %

La rédaction de Néorestauration
Le leader mondial de la restauration de concession a réalisé un bénéfice avant impôts de 258 millions de livre (416 M€) sur le premier semestre de son exercice 2001/2002, en hausse de 10,3 %.

 Le chiffre d' affaires semestriel de Compass s' élève à 5,014 Md£ (7,93 Md€), soit une progression de 23 % par rapport à la même période de référence l'année précédente et de 7 % à périmètre constant. Le bénéfice opérationnel avant amortissement des survaleurs et résultat exceptionnel a augmenté, quant à lui, de 24 % à 333 M£ (526,83 M€). Après amortissement des survaleurs, il s'élève à 258 M£ (416 M€). Des résultats qui correspondent aux attentes des analystes.

A court terme, le groupe a déclaré s'attendre à un ralentissement de ses acquisitions car il entend se concentrer sur l' intégration de sociétés récemment acquises et sur sa croissance interne. Au cours des six derniers mois, Compass a, en effet, absorbé, le japonais Seiyo Foods, les activités de catering de l' ex-compagnie aérienne Swissair (Restorama AG, Rail Gourmet Holding, et une partie de Gourmet Nova) ainsi que l' américain Bon Apétit. Le rachat des activités catering de Swissair est actuellement examiné par la Commission de la Concurrence Britannique qui rendra son avis le 8 juillet prochain.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles