abonné

Comment Compass int ègre les handicapés

Encarna Bravo
Comment Compass int ègre les handicapés

Chez Compass, les personnes atteintes de déficiences physiques ou intellectuelles bénéficient d'un suivi professionnel au sein de la Mission Handicap

© DR

Grâce à sa Mission Handicap, Compass Group France recrute des personnes déficientes en leur proposant des postes en adéquation. Condition sine qua non pour qu'elles se révèlent aussi professionnelles et productives que les autres salariés.

Depuis plusieurs années déjà, Eurest porte une attention particulière au thème du handicap. Jusqu'à présent, des actions étaient menées individuellement dans différents sites, mais sans aucune formalisation. Outre l'intégration ponctuelle de personnes déficientes, la société de restauration collective proposait parfois des fonctions différentes à des salariés qui, suite à un accident du travail ou à l'apparition d'un trouble physique, se trouvaient dans l'incapacité d'occuper le même poste qu'auparavant. En 2004, la direction du groupe rattachée à la direction des ressources humaines, décide d'engager une réflexion visant à mettre en place une véritable politique d'intégration et de maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés, à l'échelle de Compass Group France. L'adhésion de la direction régionale ainsi qu'une volonté claire d'engagement sont des préalables indispensables pour mener à bien cette politique.

SUIVI PAR LES PARTENAIRES SOCIAUX

Ainsi est née, en 2005, la Mission Handicap sous la responsabilité de Christine Gervasoni. Avec à ses côtés tous les acteurs de l'entreprise tels que le CHSCT, les organisations syndicales, la médecine du travail et les institutions représentatives du personnel. La première étape a consisté à faire appel à un cabinet conseil pour établir un diagnostic (pris en charge à hauteur de 80 % environ). « Nous avons formalisé cette démarche par la signature de deux conventions d'actions en février 2005 et en septembre 2006 avec l'Association nationale de gestion du fonds pour l'insertion[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?