Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Columbus Café « quitte » Philippe Bloch

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

, ,
Les actionnaires majoritaires reprennent les rênes de l'entreprise et se préparent à souscrire une augmentation de capital.

Coup de tonnerre chez Columbus ! Dix ans après sa création, la chaîne d'espresso bars Columbus Café vient de connaître un tournant inattendu, dans une histoire déjà mouvementée, avec le départ de Philippe Bloch, président-fondateur, et son remplacement, à la demande des actionnaires et de son associé Ralph Hababou, par Jean-Gérard Galvez. Ce dernier, représentant les intérêts d'actionnaires majoritaires, réunis au sein du fonds d'investissement Mokaline (environ 66% du capital), actionnaire lui-même et membre du conseil d'administration depuis 2 ans, a été nommé à la présidence de l'entreprise lors de l’AG du 28 juin dernier. « Les résultats n'étaient pas à la hauteur des attentes des actionnaires. Le CA à périmètre constant baissait. En 2003, Columbus a perdu de l’argent : plus de 10% de son chiffre d'affaires qui s'élevait à 6,5M€. Enfin, l'entreprise a connu des difficultés de trésorerie pendant l'été. De fait, les actionnaires m'ont demandé d'intervenir rapidement et j’ai demandé à Philippe Bloch de partir », commente le nouveau président.

Ce dernier explique avoir déjà engagé trois principaux chantiers. A commencer par la réduction des frais de structure (fermeture de plusieurs unités, dont Torcy et Neuilly-sur-Seine, arrêt en Belgique), déménagement du siège dans l’une des unités (désormais au nombre de 22). Une augmentation de capital de 500 000 euros a également été votée et devrait être souscrite fin septembre par les actuels actionnaires. « Ensuite, nous allons retravailler l'innovation de la gamme et le repositionnement de la marque afin de lui redonner plus de cohérence », ajoute le nouveau président.

Installé aux USA depuis 8 ans, Jean-Gérard Galvez partage son temps entre la France et la Californie. Il fut PDG jusqu'en 2002 de la société française de sécurité informatique ActivCard, cotée au Nasdaq en 2000. Reconverti depuis dans l'activité de « business angel », il intervient dans des sociétés « à forts potentiels de croissance ». Confiant dans l’avenir de Columbus en terme d'emplacements, d'équipes et de partenariats (Elior, Fnac, D Group), il prévoit que l'enseigne devrait commencer à gagner de l'argent à partir de fin septembre. Columbus signera par ailleurs le Fnac Café de Nice dont l’ouverture est prévue fin novembre.

Prêt à rebondir

Ralph Hababou (17% du capital), compagnon de route de Philippe Bloch depuis 17 ans, notamment à travers la société de conseil PBRH et plusieurs ouvrages, dont le best-seller Service Compris (1986), reste quant à lui dans la société, au poste de directeur général délégué. « Il se consacre à 120% à l'opérationnel », explique Jean-Gérard Galvez.

Philippe Bloch, qui reste actionnaire (17%), s’incline devant le choix des actionnaires et se voit donc « quitté » par Columbus, où il n’exerce plus aucune responsabilité opérationnelle. Son départ se traduit « également par la fin définitive de toute forme de collaboration avec Ralph Hababou », précise un communiqué. Dans son dernier ouvrage Bienheureux les Fêlés… (paru en 2003 chez Robert Laffont), il racontait, avec humour et passion, la saga de Columbus tout en soulignant les embûches que peut rencontrer un créateur d’entreprise… Il lui reste désormais à « écrire une nouvelle page » de sa vie professionnelle, avec tout le dynamisme qu’on lui connaît et la ténacité dont il a fait preuve tout au long de l’aventure Columbus. Entrepreneur dans l’âme, il confirme étudier déjà plusieurs projets et se projette positivement dans l’avenir, n’excluant pas de rejoindre prochainement un grand groupe. En dépit de ce départ brutal, il a bien voulu maintenir sa participation à l’une des tables rondes du Congrès RHD, organisé la semaine prochaine par Néorestauration.
jcschamberger@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles