Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Clôture de la saison 2 entre ADF et L’Education nationale

La rédaction de Néorestauration

Le dernier épisode 2003 du partenariat Education nationale – ADF vient de clôturer une saison 2 qui aura de nouveau offert à de nombreux professeurs de cuisine et de restaurant de l'enseignement public une tribune de choix face aux mutations du métier. Rendez-vous est pris maintenant en 2004 pour le troisième et dernier volet de cette initiative inédite.

Quinze nouveaux enseignants d’écoles hôtelières issus de toutes les académies viennent de rejoindre la semaine dernière le bataillon des 105 professeurs de cuisine et 62 professeurs de restaurant qui, depuis 2002, ont pu participer aux séminaires organisés par Alain Ducasse Formation (ADF) sur les thèmes : « Multiples regards sur les arts culinaires » et « Le Service, l’Excellence de l’hospitalité ». Ce stage a pour objectif principal de maintenir un haut de niveau de qualification parmi les professeurs chargés des enseignement professionnels.
Porte-parole de la dernière promotion de l’année, sortie le vendredi 12 décembre, Georges Amestoy du Lycée de Biarritz a fait un compte rendu enthousiaste de cette semaine vécue par tous comme très enrichissante et pendant laquelle les professeurs ont été immergés dans des concepts de production très actuels leur permettant d’approfondir leurs connaissances culinaires, organisationnelles et commerciales et de fait, de faire évoluer le contenu des enseignements.

« Pratique, théorique et technique » , c’est par ces trois mots que le rapporteur du groupe à qualifié cette session qui a marqué la clôture de l’année 2003 et de ses six séminaires de formation, quatre dédiés à la cuisine, deux dédiés au service . 
Il faut dire que du lundi 8 décembre au vendredi 12 de la même semaine, les profs redevenus élèves n’ont pas chômé. Ils ont pu s’immerger dans la réalité du métier dans toute sa diversité à travers un parcours fort complet à travers la restauration gastronomique (Ritz, Ledoyen, Plaza Athénée, à la restauration collective (Sogeres) en passant par l’univers traiteurs (St Clair), le monde de la distribution (Metro) et des approvisionnements (Rungis).
Les enseignants ont aussi pu assister à plusieurs conférences sur la gastronomie moléculaire, le marketing et le développement de la restauration, les accords mets et vin ou encore les guides gastronomiques. L’actualité technique n’a pas non plus été négligée avec la visite du show room d’Electrolux.
Ravis et la tête remplie de souvenir, les enseignants ont quitté le Plaza Athénée après avoir déjeuner à la table étoilée d’Alain Ducasse.
Charge à chacun, devenu une référence académique, de porter la bonne parole au sein de son établissement auprès de ses élèves et de ses collègues de travail et de démultiplier cette formation. Et comme le soulignaient les représentants de l’Education nationale qui ont porté ce projet, Christian Petitcolas en charge du suivi de la filière hôtelière et Jacques Saraf, inspecteur général et doyen du groupe Economie et gestion, qui mieux qu’Alain Ducasse et ses structures de formation pouvaient incarner cette passerelle entre la tradition et la modernité.

La prochaine et dernière série de séminaires se tiendra courant 2004.

pfedele@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Cojean a 18 ans, majeur et responsable

Cojean a 18 ans, majeur et responsable

Avec ses trente-six restaurants (dont trois à Londres, et depuis peu, rue du Bac, à Paris), Cojean s’est toujours retrouvé à devancer le genre, innover, créer. C’est presque une obsession chez[…]

22/01/2020 | RHbio
 Sodexo soutient l'inclusion des personnes en situation de handicap

Sodexo soutient l'inclusion des personnes en situation de handicap

Club Med forme des chefs de partie

Club Med forme des chefs de partie

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Plus d'articles