abonné

Class'Croûte révise sa logistique

Paul Fedèle

Sujets relatifs :

Class'Croûte révise sa logistique

60 restaurants dont > 7 succursales 134 MEEde volume d'affaires sous enseigne (prévision 2004) 250KE de résultat net (prévision 2004) 10 MEd'achats dont > 4 ME en frais, ultra-frais et emballage > 1 ME en produits d'entretien > 4 ME en surgelés > 28 % de coût matière

©

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Néorestauration - édition Abonnés

Pour accompagner son développement, Class'Croûte a noué un partenariat avec l'expert en logistique KeyStone Foods, qui, pour l'occasion, a créé une filiale, KL Services.

Quarante-huit restaurants dans la capitale et en Île-de-France, 10 en province, une seconde unité ouverte au Luxembourg et des projets sérieux en Belgique et en Espagne, le spécialiste de la livraison de sandwichs et de coffrets-repas en entreprises poursuit un développement soutenu. Créée en 1987, et reprise par Jean-Marc Sonolet (Apagor) avec des fonds d'investissement en 2002, la chaîne a récemment remis à plat l'ensemble de sa politique d'approvisionnement.

une démarche de progrès sur le frais et l'ultra-frais

Premiers effets de cette refonte conduite par le responsable produits de Class'Croûte, Jean-Philippe Gras : le changement de logisticien pour le frais, l'ultra-frais et les emballages (4 ME) jusque-là assurés par Sodichal. Orlygel conservant le surgelé (4 ME constitués en grande partie par le pain) et le Groupe Prop, les produits d'hygiène.

Attachés à l'externalisation des approvisionnements, « parce que, dit-il, c'est une affaire de spécialiste », Jean-Marc Sonolet et son équipe ont renforcé leurs exigences : « Nous avons un coût matière déjà supérieur à[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?