Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Cioccolatitaliani, le show gourmand qui fait fondre le tout-Milan

GEORGES GARCIN

Sujets relatifs :

, ,
Cioccolatitaliani, le show gourmand qui fait fondre le tout-Milan

Giovanni Ferrieri

© DR

Plus qu'une nouvelle adresse gourmande, Cioccolatitaliani est un véritable hommage au chocolat. Le spectacle créé autour du produit lève le voile sur sa préparation.

S'il existe un aliment qui remporte l'unanimité, c'est bien le chocolat. À tort ou à raison, on lui prête une multitude de vertus, qui vont de la gourmandise à la santé, en passant par l'authenticité, le divertissement et la convivialité. Il serait même un vecteur de bonne humeur ! Pilier de la tradition culinaire italienne, le chocolat a fait une entrée spectaculaire sur le marché de la restauration milanaise, avec la nouvelle enseigne Cioccolatitaliani.

Situé en zone animée du centre-ville, l'établissement, lancé début 2009, a été conçu par de grands spécialistes italiens du design - Franco Costa et Paolo Barichella - et des produits - Roberto Lobrano pour les glaces et Silvio Bessone pour le chocolat. Le site offre une vue intérieure et extérieure sur la production, la présentation et le service. Les matériaux utilisés sont naturels : sols en grès, revêtements de comptoir en pierre, carreaux blancs pour les laboratoires, mobilier en bois non traité. Les couleurs chaudes rappellent le thème du chocolat. Des jeux de glaces optimisent le caractère convivial et élégant du lieu.

 

ET LE CHOCOLAT COULE À FLOTS

 

Ouvert de 7 heures à 2 heures, le restaurant a opté pour le « show cooking ». Le spectacle se joue sous les yeux du public - majoritairement jeune et féminin - et sur plusieurs scènes : les glaces et les pâtisseries se préparent dans les laboratoires, tandis que le chocolat coule de deux fontaines, l'une pour le chocolat fondu noir, l'autre pour le blanc. Un « caveau » réfrigéré de 4 mètres de haut, où les lingots de chocolat sont entreposés, occupe le centre de l'enseigne. Et le comptoir de 8 mètres, face à l'entrée, présente une offre en trois temps : la cafétéria, les desserts (glaces et pâtisseries) et les boissons. Un petit déjeuner complet et un brunch sont servis le samedi. De quoi satisfaire toutes les papilles. Et pourquoi pas, bientôt, celles des Américains ? L'enseigne est en contact avec des partenaires pour s'exporter à New York.

 

« Ce concept est une déclaration d'intention pour le développement du service du chocolat. »

Giovanni Ferrieri, propriétaire du Cioccolatitaliani

 

1 M D'EUROS

D'INVESTISSEMENT TOTAL À MILAN 6 À 12 EUROS DE TICKET MOYEN 40 PLACES ASSISES À L'INTÉRIEUR (ET 30 EN TERRASSE)

LES TENDANCES

Utiliser un produit fort dans le pays et le décliner Jouer sur le côté attractif et ludique de la cuisine spectacle Choisir des produits de qualité

Le principe

Une enseigne qui s'appuie sur la grande tradition italienne du chocolat Une offre disponible à tous moments du jour et de la nuit Un « Lay out » et une décoration sophistiqués qui créent une ambiance élégante Une visibilité totale sur la production, la présentation et le service

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Léon de B. importe les moules-frites en centre-ville

Léon de B. importe les moules-frites en centre-ville

Ouvert en juin dernier dans l'une des rues les plus commerçantes de Lyon, Léon de B. est l'adaptation du concept Léon de Bruxelles en centre-ville. Au milieu des traditionnels bouchons lyonnais, restaurants italiens[…]

01/12/2013 | Conceptsrestaurant
Le « so british » M et S Café est de retour

Le « so british » M et S Café est de retour

Courtepaille ouvre en pied d'hôtel

Courtepaille ouvre en pied d'hôtel

Villoresi, un laboratoire vert sur l'autoroute italienne

Villoresi, un laboratoire vert sur l'autoroute italienne

Plus d'articles